Blois : une quarantaine d'impacts de balles retrouvées sur la permanence d'un candidat LR aux élections municipales

20/10/2019. La permanence de Malik Benakcha, candidat à la mairie de Blois, visé par des balles. / © MB
20/10/2019. La permanence de Malik Benakcha, candidat à la mairie de Blois, visé par des balles. / © MB

Malik Benakcha est candidat Les Républicains pour les élections municipales à Blois dans le Loir-et-Cher. Sa permanence vient d'être visé par des tirs. La police a ouvert une enquête. 

Par Fabienne Marcel

42 impacts de balles ont été retrouvés sur la permanence de Malik Benakcha, candidat LR à la mairie de Blois.  Les faits se seraient déroulés dans la nuit de samedi à dimanche. 
 

Choqué mais déterminé

Malik Benakcha brigue un premier mandat à Blois. Il est le premier candidat aux élections municipales à s'être déclaré. "Il y a 9 mois, quand j'ai lancé ma campagne, on ne me prédisait pas de victoire, nous explique-t-il au téléphone. Mais depuis plusieurs semaines, on sent une dynamique autour de ma candidature. On sait aujourd'hui qu'une alternence est clairement envisageable à Blois. J'ai basé mon programme sur la sécurité. Je savais donc que ma candidature pouvait gêner, mais je ne m'attendais pas à ce qu'on arrive à ce point, où une permanence politique, c'est à dire la liberté d'opinion, soit à ce point atteinte, c'est à dire par une arme à feu.
Ce qui choque le plus le candidat c'est que les tirs ne ciblaient pas seulement la permanence.

C'est l'affiche qui a clairement été visé, c'est à dire mon visage où on peut voir des impacts de balles. On a visé ce que je représente. 


Le candidat a découvert sa permanence dégradée, entouré de quelques proches, dimanche matin. "Cela a été une vrai surprise pour moi. Je n'ai jamais eu de menaces ou quoi que ce soit du genre. Quand j'ai vu ma permanence, cela a été beaucoup d'émotions. Je suis un jeune candidat qui porte des idéaux et qui était jusque-là très soutenu. Quand j'ai vu les impacts, j'étais avec des proches autour de moi  et j'ai toute suite réagi en leur disant que face à cette volonté d'intimidation, la seule chose qu'on doit faire c'est de rappeler et prouver à quel point on est déterminé. Il faut montrer à quel point la thématique de la sécurité doit être prioritaire aujourd'hui sur cette campagne."

Christian Jacob a contacté Malik Benakcha au téléphone. Le président des Républicains lui a fait part de sa vive émotion et lui a apporté son soutien. Le député du Loir-et-Cher, Guillaume Peltier, a également réagi sur Twitter

Chaque jour, un événement qui montre que notre République s’abîme plus encore dans la violence et les désordres. Nous devons tout rebâtir dans le respect, l’autorité et l’ordre juste. Partout et pour tous. Soutien à Malik Benakcha, notre candidat les Republicains à Blois,

a-t-il écrit sur le réseau social. Depuis ce dimanche Malik Benakcha n'a à "aucun moment pensé à jeter l'éponge", bien au contraire, il se dit "plus déterminé que jamais". Le candidat a porté plainte. Une enquête de police a été ouverte. 


La permanence de Malik Benakcha est située près du quai Villebois Mareuil à Blois. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Tout le monde peut prendre sa place

Les + Lus