Enfant de 2 ans abandonné et positif à la cocaïne : la mère placée en garde à vue

Le 5 septembre, un bébé était retrouvé par la police, seul dans un appartement, puis testé positif à la cocaïne. Ce jeudi 7, une femme se présentant comme sa mère s'est présentée au commissariat de Blois, et a été placée en garde à vue pour délaissement de mineur.

Une femme s'est présentée au commissariat de Blois, avant d'être placée en garde à vue pour délaissement de mineur ce jeudi 7 septembre. Une information de La Nouvelle République, confirmée à France 3 par la procureure Charlotte Beluet.

La femme, née en 1993 et résidente des alentours de Blois, se présente comme la mère de l'enfant, retrouvé abandonné dans un appartement du quartier de la Quinière, mardi 5 septembre. Les pleurs du petit garçon avaient été signalés par des voisins à la police. L'enfant avait été emmené à l'hôpital. Examiné, il ne présentait pas de blessure, mais était testé positif à la cocaïne.

Le garçon, dont l'âge avait été estimé à 2 ans, serait né à Blois fin 2021 selon sa mère, mais aucun acte de naissance n'a pu être identifié.

Changement de version

En garde à vue, la mère a nié la volonté d'abandon. Selon la procureure de Blois, elle aurait déclaré avoir rendu visite à un ami, être partie de l'appartement à 9h le mardi, et n'avoir plus trouvé personne à son retour.

Un jeune Malien de 17 ans, à qui l'appartement est mis à disposition par le conseil départemental, avait été interrogé par les enquêteurs. Il avait d'abord expliqué ne pas connaître l'enfant, avant de changer de version lors d'une seconde audition. Selon lui, la mère serait arrivée la veille, aurait passé la nuit chez lui et serait partie avant son réveil, sans l'enfant.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité