PHOTOS. Le château de Chambord éclairé par une aurore boréale.. les plus belles images du phénomène en Centre-Val de Loire

Dans la nuit du 10 au 11 mai, des aurores boréales ont pu être observées entre 1h et 3h du matin dans toute la France grâce à une tempête solaire d'une grande intensité. Retour en images sur le phénomène dans toute la région.

Dans la nuit de vendredi 10 à samedi 11 mai, le ciel d'une large partie de la France et de l'Europe s'est drapé de couleurs mauves. Du fait d'une tempête solaire d'une forte intensité, des aurores boréales ont pu être observées à nos latitudes. Ce phénomène, s'il n'est pas inédit, reste exceptionnel. 

En Centre-Val de Loire, les habitant.e.s réveillé.e.s au milieu de la nuit ont pu profiter du spectacle. De magnifiques photos ont fleuri sur les réseaux sociaux, du château de Chambord en passant par Argenton-sur-Creuse jusqu'à Orléans.

"C'était un spectacle incroyable, raconte Florentin Cayrousse, vice-président de l'association Météo Centre Val de Loire. On était quelques passionnés à s'être postés à différents endroits de la région et on a tous été ébahis par le spectacle."

Une première éruption d'aurores a eu lieu vers 22h30, et les observateurs ont pu voir des lueurs rouges, mais le véritable show a commencé vers minuit et demie et jusqu'à la fin de la nuit lors d'une deuxième éruption d'aurores d'une plus grande intensité. "On a l'impression qu'on ne pourrait voir des aurores boréales de cette intensité que dans les pays nordiques, et le fait de le voir en France, ça a été fabuleux", décrit Florentin Cayrousse.

À Orléans, le ciel rose et violet

Une aurore boréale est un phénomène naturel lumineux coloré qui survient dans l'hémisphère nord (dans l'hémisphère sud, on parle d'aurore australe). Ce phénomène est généralement observé aux pôles (d'où le terme générique d'aurore polaire) où l'activité magnétique est importante.

En réalité, il s'agit d'une éruption solaire dont les particules nous arrivent par le vent solaire et entrent en collision avec le champ magnétique de la Terre. Lors de l'impact, l'énergie libérée provoque des éclats lumineux.

De plus en plus d'éruptions solaires jusqu'en 2025

Le soleil est soumis à des cycles durant lesquels son activité est plus ou moins intense. Son prochain pic d'activité est estimé à juillet 2025. D'ici là, les éruptions solaires se feront plus nombreuses et les chances pour observer des aurores boréales, même en France, augmentent de même.

En France, en 2023, trois nuits ont été propices à observer les aurores boréales. Selon l'association Météo Centre Val de Loire, cette nuit du 10 au 11 mai 2024, a été "la tempête géomagnétique (G5) la plus sévère depuis plus de 20 ans (2003) avec une activité aurorale historique. Les aurores ont été vues à l’œil nu jusqu’au sud de la France."

Pour les retardataires, tout n'est pas perdu. Il serait toujours possible d'en réobserver ce samedi 11 mai au soir. Éteignez les lumières et observez le ciel pour profiter de ce spectacle extraordinaire en France. Sur X, l'astrophysicien Eric Lagadec donne ses derniers conseils pour les amateurs de poésie céleste : "trouvez de bons spots, loin des lumières, avec une vue dégagée vers le nord".

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité