• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Sur les traces des castors au bord du fleuve en Centre-Val de Loire

© A. ABDELBOST / F3 CentreVDL
© A. ABDELBOST / F3 CentreVDL

La Loire est un lieu d'observation privilégié. Pour le 2e épisode de notre web série sur les balades pour découvrir la faune dans la région, direction Chaumont-sur-Loire pour une balade en bateau sur les traces du castor. 

Par Aurélia Abdelbost

Le soleil se couche doucement et le château de Chaumont-sur-Loire s'éloigne peu à peu à l'horizon. Gérald Chipault guide bénévole depuis 15 ans au sein de l'association Millière Raboton est aux commandes de la toue (bateau plat).
 
Gérald Chipault dirige la toue. / © A. ABDELBOST / F3 CentreVDL
Gérald Chipault dirige la toue. / © A. ABDELBOST / F3 CentreVDL


Intarissable, il attire ici et là l'attention des passagers sur de petits détails. Sur la rive, il pointe du doigt un amas de bois bien organisé : "C'est une ancienne hutte de castor", indique ce dernier. Il poursuit :

Le castor que l'on a ici, contrairement au castor américain ne construit pas de barrage, son gîte ressemble à un petit dôme. Le castor est très propre est organisé ; il a deux pièces, une pour ses besoins et une pour se nourrir.

C'est parti pour une balade de 2h30 afin de découvrir les traces de cet animal. Un peu plus loin, notre guide décide de jeter l'ancre. A peine a-t-il mis les pieds à terre qu'il nous tend une branche de bois qu'on dirait taillée au taille-crayon.
 

Des arbres taillés en biseau et des traces dans le sable


Le castor, avec ses dents aiguisées taille les arbres en biseau. Il n'a pas peur de s'attaquer à des arbres de plusieurs dizaines de centimètres de diamètre afin récolter les branches, dont ils consomment les feuilles et les écorces. 

Bien caché, le castor ne peut pas effacer les traces qu'il laisse dans le sable. Un petit chemin se dessine entre les herbes, le sable est lissé par paliers. Pas de doutes, l'animal est passé par là. De 20 à 30 kilos, il possède une queue plate qui fait un tiers de son corps !
 

A la recherche des castors by Slidely Slideshow

 

Le castor porté disparu


Le castor a toujours été présent en Loire mais il a fallu réintroduire l'espèce car il a disparu pendant la guerre. Disparu, il l'est aussi ce soir. Peut-être la nuit n'est-elle pas encore assez noire ou le bateau est-il trop bruyant, alertant l'ouïe extraordinaire du castor. 

Jusqu'au dernier moment les 12 passagers de la toue scrutent les rivages avec l'espoir d'apercevoir le rongeur.

C'est comme ça, parfois on en voit, parfois non. Ce n'est pas le zoo mais la nature.

Gérald Chipault, qui aime aussi pécher dans la Loire n'est pas le seul. Des dizaines d'oiseaux vivent autour du fleuve : hérons, mouettes, goélands.

Le feuillage d'un arbre est parsemé de blanc, autant de petites aigrettes perchées sur ses branches. "La Loire est toujours différente, découvre toujours des choses et pourtant ça fait bien longtemps que je suis dessus", lâche le pilote du bateau.
 
Balade sur la Loire. / © A.ABDELBOST / F3 CentreVDL
Balade sur la Loire. / © A.ABDELBOST / F3 CentreVDL

Une nature riche et diverse est à découvrir autour du fleuve, Gérald Chipault se souvient même avoir aperçu un sanglier apeuré traverser la Loire.
 

Êtes-vous incollable sur les castors ?


Tentez de répondre à notre quizz pour en savoir plus.
 
 

Retrouvez tous les épisodes de la web série

 

Association Millière Raboton

Promenades en bateau sur la Loire

Contact : 06.88.76.57.14 ou sur www.milliere-raboton.net

A lire aussi

Sur le même sujet

Sécurité et effectif policier sur Tours

Les + Lus