Les fines bulles de Loire dynamisent les exportations de vins ligériens

Les fines bulles de Loire dynamise les exportations de vins ligériens. / © MaxPPP
Les fines bulles de Loire dynamise les exportations de vins ligériens. / © MaxPPP

L'interprofession des vins de Val de Loire, InterLoire, annonce une progression de 4% en volume de la demande pour les vins ligériens. Cette croissance est portée par les fines bulles de Loire, grâce aux importations vers le Royaume-Uni et les Etats-Unis.

Par Cl.M.

Les vins du Val de Loire ont la cote à l'étranger. Selon InterLoire, l'interprofession des vins de Val de Loire, les exportations ont progressé de 4% (en volume) en 2016 pour un chiffre d'affaires de 256 millions d'euros, lui aussi en progression, de 7%.

"Ce chiffre constitue un record en valeur des vins exportés sur la période 2012-2016, indique InterLoire dans un communiqué. Une bouteille sur cinq est consommée hors du territoire national."

En 2016, l'équivalent de 60 millions de bouteilles a été exporté, soit 451.000 hectolitres. 

Les vins ligériens qui ont le plus la cote à l'exportation sont le crémant-de-Loire, le saumur et le vouvray dont les ventes ont progressé de 16% (25%, en valeur). Leur part de marché dans les exportations de fines bulles françaises (hors champagne), indique InterLoire, "atteint désormais 30% des volumes et 28% de la valeur".

Ainsi, InterLoire note que "les fines bulles de Loire contribuent fortement au développement et à la valorisation des exportations de vins ligériens et des AOP de bulles françaises (hors champagne)".
Vendange en Anjou du cépage chenin. Le chenin blanc ou pineau de la Loire est le cépage qui produit les grands vins blancs d'Anjou et de Touraine. (Illustration, 15 octobre 2005) / © MaxPPP
Vendange en Anjou du cépage chenin. Le chenin blanc ou pineau de la Loire est le cépage qui produit les grands vins blancs d'Anjou et de Touraine. (Illustration, 15 octobre 2005) / © MaxPPP

Blanc, rosé, rouge

Pour ce qui est des vins tranquilles, l'interprofession note que "les appellations du Val de Loire progressent de 2% en volume et de 4% en valeur dans un univers AOP stable sur l’année. Les vins du Val de Loire augmentent ainsi leurs parts de marché pour représenter 7% des volumes et 6% de la valeur des AOP exportées."

La croissance des vins blancs est portée par le touraine (+18% en volume), le muscadet (+17% en volume) et le vouvray (+12% en volume)

Les vins rouges, eux, progressent de 3% en volume, grâce aux "performances des chinons, touraines et saumur rouge / saumur-champigny".

Royaume-Uni et Etats-Unis

La bonne nouvelle pour l'interprofession est que le développement des ventes aux Etats-Unis se poursuit. Déjà premier marché en valeur et en volume des vins du Val de Loire, la progression, en volume, est de 8% en 2016 (+9% en valeur).

Second marché en valeur et en volume, "le Royaume-Uni est en grande partie à l’origine de la progression des volumes des exportations ligériennes. (+13% en volume en 2016). 

Enfin, troisième marché à l'exportation, l'Allemagne où les importations ligériennes progressent de 5% en volume en 2016.

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Florian Truchot, vise le plus haut niveau international en natation

Près de chez vous

Les + Lus