Réforme des retraites : la CGT organise un barrage filtrant à la centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux

Dans le cadre du mouvement social contre la réforme des retraites, des militants ont décidé de filtrer la centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux (Loir-et-Cher) ce jeudi 23 janvier. Seuls les agents de sécurité peuvent accéder au bâtiment. 

Jeudi 23 janvier 2019, la centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux est filtrée par des opposants à la réforme des retraites.
Jeudi 23 janvier 2019, la centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux est filtrée par des opposants à la réforme des retraites. © jdutac / Maxppp
Ce mardi 23 janvier, des militants ont décidé de filtrer la centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux (Loir-et-Cher). Cette action s'inscrit dans le cadre du mouvement social contre la réforme des retraites, initié partout en France le 5 décembre dernier.

Les grévistes sont arrivés sur place très tôt dans la matinée, aux alentours de 5 h 30. Nicolas Thierry, de la CGT, nous précise que l'entrée dans le bâtiment ne sera permise qu'aux personnes chargées d'assurer la sécurité du site. 
 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nucléaire mouvement social économie social retraites