• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Loir-et-Cher : un labyrinthe fait de fenêtres et volets de récupération à Thoré-la-Rochette

Labyrinthe de Thoré-la-Rochette (41) / © Isabelle Racine - France 3 Centre-Val de Loire
Labyrinthe de Thoré-la-Rochette (41) / © Isabelle Racine - France 3 Centre-Val de Loire

Les propriétaires des Moulins de la Fontaine à Thoré-la-Rochette, via l’association « Zone I », se sont lancés depuis quelques semaines dans une construction un peu particulière : un labyrinthe fait de portes, fenêtres autre volets de récupération.

Par Isabelle Racine

L’histoire remonte à 2018 lorsque Monica Santos et Mat Jacob acquièrent le lieu-dit "les Moulins de la Fontaine" à Thoré-la-Rochette. Outre les Moulins, il y a deux granges dans lesquelles l’ancien propriétaire a stocké, car il en faisait commerce, des fenêtres, des portes, des volets et plein d‘autres matériaux, tous d’occasion. Les nouveaux propriétaires font le tri, jettent beaucoup à la déchèterie mais conservent toutes les huisseries. De ce bric-à-brac, va germer une idée dans la tête des deux artistes (lui est photographe, elle est scénographe) : édifier un  labyrinthe. Ils demandent à Jean-Philippe Mauchien, un artiste du coin, de le construire.
 
Le labyrinthe de Thoré-la-Rochette, fait de portes et fenêtres de récupération / © Isabelle Racine - France 3 CVDL
Le labyrinthe de Thoré-la-Rochette, fait de portes et fenêtres de récupération / © Isabelle Racine - France 3 CVDL
 

60 poteaux et 20 kilos de vis

40 mètres de diamètre, 1 000 mètres carré... voici pour la superficie. Quant à la structure, il a fallu planter soixante poteaux pour donner à l'ensemble une base solide. Puis, armé de 20 kilos de vis, Jean-Philippe a agencé les portes et les volets en panachant les matières : il a mis une porte plus solide à côté d’une porte qui l'est moins. Il a alterné les couleurs, les portes vitrées avec celles pleines… 
Porte d’entrée, de garage, de logement HLM, de chambre, de collège, d’usine, d’hôtels-restaurants, volets battants, persiennes, tous ces matériaux viennent des environs : ils appartiennent au patrimoine local. C’est ce qui a plu à Jean-Philippe Mauchien. Quand il était gamin, il venait avec son père acheter des portes. Pour lui aujourd’hui, les assembler, leur donner une autre vie, cela l’enthousiasme car pour certaines, elles ont même une histoire… comme cette porte qui provient d’une boîte de nuit bien connue « Les Druides » située à quelques kilomètres de là et aujourd’hui fermée.
 
Interview de Jean-Philippe Mauchien


La construction a débuté début juillet et devrait se poursuivre jusqu’en août.

Quand toutes les portes seront posées et fixées, il faudra les nettoyer et pour certaines les peindre. L’objectif n’est pas seulement de créer une structure, l’idée c’est aussi de faire de ce lieu un espace consacré à l’art. Deux salles pourront accueillir des expositions de photos par exemple. L'idée est de faire vivre le lieu avec du théâtre, de la musique… tout cela dès la fin du mois de septembre.
 

Pourquoi un labyrinthe ?

Les portes et les fenêtres, c’est une connexion entre deux espaces. Du coup, c’est un voyage : quand tu ouvres une porte, tu passes un seuil. Ca a un côté psychanalytique, ça parle à tout le monde. On a toujours des souvenirs liés à des portes, fenêtres, à des vues, à des espaces intimes, publics, privés, ça avait beaucoup de sens. Monica Santos association « Zone I » dédiée à l’image et à l’environnement…

Labyrinthe de Thoré la Rochette


Appel à miroirs

Pour réaliser une jeu de miroirs à l'intétieur du labyrinthe, nos artistes ont besoin de miroirs. Si vous en avez chez vous et que vous souhaitez vous en débarrassez, contactez-les : 06 42 16 41 20
 

Zone I est un espace culturel dédié à l’Image et à l’Environnement

"Zone I" a été créé par Mat Jacob et Monica Santos. "Zone I" est à l’origine une zone inondable, dont le projet artistique est de développer une zone image et de créer de multiples autres « i » au gré des événements : zone i.mprévisible, i.nsubmersible, i.mminente…


Exposition de Sarah Moon

Dans le cadre des promenades photographiques de Vendôme, la photographe Sarah Moon expose actuellement dans le Moulin de la Fontaine : "la Sirène d'Auderville"

Je marche à reculons vers le futur. C’est à dire que tout est dans le grenier de l’enfance. Le grenier, c’est l’enfance. [..] On avance, je dis toujours, un pied avant l’autre. Mais probablement chaque pas est imprégné de ce qu’on a vécu, des influences. Marcher à reculons, c’est marcher avec son poids, le poids de la vie, le poids du vécu. Sarah Moon


« La sirène d’Auderville » est une adaptation libre de « La Petite Sirène » d’Andersen, racontée et filmée. Elle fait partie d’une série de cinq contes, tous créés sur le même mode, tournés en vidéo, où se mêlent photos et film, réalisés en équipe réduite, avec une économie de moyens qui finalement leur a donné un ton particulier. Sorti du grenier de l’enfance personnelle de Sarah Moon, ce conte populaire se voit revisité dans une nouvelle interprétation narrative, subjective et contemporaine. Conçue à travers les yeux grandis de l’artiste, elle s’adresse à l’enfant présent en chaque spectateur.

Pour moi, La Petite Sirène est l’histoire d’un sacrifice. Dans mon interprétation, il n’y a ni fée, ni prince, ni sorcière, mais un scaphandrier rencontré sous l’eau qu’elle veut à tout prix retrouver. Pour cela, pour changer de vie et venir sur terre, elle échangera à des mafieux sa queue de sirène contre des jambes et donnera sa langue en gage. Ses blessures à peine guéries, elle l’attendra tous les jours dans le port d’Auderville. La rencontre sera silencieuse. Très vite elle apprendra qu’il est fiancé. Le jour du bal, elle se laissera mourir sur la plage. Sarah Moon
 

La photographe Sarah Moon

Photographe de mode depuis 1970, Sarah Moon développe un travail personnel à partir de 1985, empreint de trois thèmes : l’évanescence de la beauté, l’incertain et le passage du temps. Ses photographies font l’objet de nombreux livres. Elle réalise plusieurs films de différents formats portant sur la photographie et les contes de notre enfance. En 1995, elle reçoit le Grand Prix national de la Photographie. Institutions et festivals des 5 continents mettent régulièrement ses oeuvres à l’honneur.
 

Mission Stéphane Bern

Le Moulin de la Fontaine est l’un des 18 sites emblématiques sélectionnés pour le Loto du Patrimoine 2019. Cette attribution permettra la restauration complète de l’espace culturel de verdure sur les bords du Loir.
 
Le moulin de la Fontaine à Thoré-la-Rochette (41) / © Isabelle Racine - France 3 CVDL
Le moulin de la Fontaine à Thoré-la-Rochette (41) / © Isabelle Racine - France 3 CVDL
 
Le moulin de la Fontaine à Thoré-la-Rochette (41) / © Isabelle Racine - France 3 CVDL
Le moulin de la Fontaine à Thoré-la-Rochette (41) / © Isabelle Racine - France 3 CVDL

Le labyrinthe de Thoré-la-Rochette (41 100) en Loir-et-Cher.
Association "Zone I" – Moulin de la Fontaine de 14h30 à 18h30. Fermé le mardi.
Ouverture du labyrinthe le 21 septembre 2019.

Regardez le reportage réalisé par Isabelle Racine et Stéfano Lorusso. Ils sont allés se perdre dans le labyrinthe.
 
Reportage sur le labyrinthe de Thoré-la-Rochette (41)
Reportage sur le labyrinthe de Thoré-la-Rochette (41) - France 3 Centre Val de Loire  - Isabelle Racine - Stefano Lorusso

Sur le même sujet

La filière du cornichon français lancée dans le Loir-et-Cher progresse bien

Les + Lus