Rentrée 2021 : deux fermetures de classes annoncées au dernier moment dans le Loir-et-Cher

Publié le
Écrit par Romane Sabathier
La fermeture de classes concernent deux écoles du Loir-et-Cher. Photo d'illustration
La fermeture de classes concernent deux écoles du Loir-et-Cher. Photo d'illustration © Pierre DESTRADE/PHOTOPQR/JOURNAL DU CENTRE/MAXPPP

L'inspection académique du Loir-et-Cher a décidé ce mercredi 1er septembre de fermer deux classes dans le département à la veille de la rentrée scolaire. A Vendôme, l'école Anatole France est concernée. Parents comme élus se mobilisent.

"En tant que parent d'élèves, je suis complètement écoeuré par l'inspectrice de l'éducation nationale de notre académie". Frederic Desmulie, délégué des parents d'élèves de l'école Anatole France, apprenait ce mercredi 1er septembre vers 18 heures la fermeture d'une classe de l'établissement ... la veille de la rentrée.

La décision a été prise quelques heures plus tôt lors d'une réunion à la direction des services départementaux de l'éducation nationale du Loir-et-Cher. Elle devrait être confirmée officiellement ce vendredi 3 septembre à 9 heures selon l'adjoint à l'inspectrice académique, Ludovic Péculier. L'école maternelle de Selles-sur-Cher est aussi concernée. Quatres autres établissements du département feront quant à eux l'objet d'une ouverture de classe.

Décision incompréhensible pour le maire de Vendôme

La nouvelle angoisse les parents, inquiets pour leurs enfants, et indigne les élus. La mairie de Vendôme évoque une "méthode du fait accompli" et déplore "l'absence totale de concertation avec la ville" dans un communiqué. Lorsque la rectrice annonce, par téléphone, cette fermeture à Laurent Brillard, le maire de la commune, elle évoque une "suppression de postes pour les redéployer ailleurs". "Cette raison n'est pas entendable une veille de rentrée à 17h30" deplore ce dernier.

Sur le plan humain, c'est compliqué pour les enfants. Ce matin, on a une jeune enseignante qui vient d'arriver à Vendôme en tant que titulaire et qui découvre qu'elle n'aura pas de classe.

Laurent Brillard, maire de Vendôme

Toujours selon lui, "aucun élément ne laissait penser qu'il y aurait une modification". A la fin du mois de juin, un prévisionnel pour la rentrée lui avait été demandé. L'école comptait 160 enfants à la rentrée 2020, il estimait à 157 le nombre d'élèves présent ce 2 septembre 2021. "On sait qu'il y a toujours deux-trois enfants qui arrivent en cours de route. On est dans le même effectif que l'année dernière". 

En cause ? "Les mouvements de population de l'été".

Ludovic Péculier, l'adjoint à l'inspectrice académique et en charge du premier degré, préfère voir le verre à moitié plein plutôt qu'à moitié vide. "On est sur deux fermetures de classe sur 294 écoles. Deux enseignants concernés sur un peu plus de 1 500. Les mouvements de population de l'été font qu'on a dû s'adapter". Cette fermeture de classe ne seraient pas synonyme de changements d'école pour les élèves concernés. Ils seraient seulement regroupés avec un autre niveau, avec "de toute façon un nouvel enseignant qu'il découvre toujours à la rentrée". 

Le maire de Vendôme réunit ce jeudi 2 septembre à 19h30 un conseil municipal extraordinaire, estimant que "rien n'est perdu puisque nous ne sommes pas dans le cas où il y aurait 10 enfants de moins". La séance est ouverte au public et de nombreux parents ont déjà répondu présents. Objectif : tout faire pour maintenir cette classe ouverte et "montrer que cette décision n'est pas justifiée".

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.