Selles-Sur-Cher : collège fermé après un cas de Covid-19 à la cantine

Fermé pour deux jours, le collège rouvrira lundi prochain. D'ici là, les locaux seront désinfectés, et un traiteur sera en mesure d'offrir des repas chauds, en l'absence de l'équipe de cantine.

L'isolement des cas contacts au sein de la cantine perturbe le collège
L'isolement des cas contacts au sein de la cantine perturbe le collège © Marine Rondonnier France Télévision
Alors que le personnel de l'établissement "les Pressigny" de Selles-sur-Cher (41130) s'était mobilisé lundi 16 novembre pour protester contre le manque de moyens pour faire face aux mesures sanitaires, le lendemain, un cas positif à la Covid-19 a été déclaré. Il s'agit d'un personnel de cantine qui était présent toute la semaine précédente, et déjeunait en présence de ses collègues dans l'établissement.
Une déclaration d'un cas de Covid-19 qui s'est traduite par la mise à l'isolement des cas contacts. C'est donc six agents sur huit, en charge du ménages et de la cantine qui se sont retrouvés absents de l'établissement au moment où d'importantes désinfections étaient nécessaires.
Conséquence immédiate de l'application du protocole sanitaire en présence de cas contact, il a été impossible de fournir des repas chauds aux élèves. Les aliments prévus ont dû être détruits pour s'assurer qu'il n'y avait aucun risque de contamination. En urgence, des sandwichs ont été fournis pour le midi, et il a été demandé à chacun de prévoir un pique-nique pour les jours suivants.

Le mercredi, les enseignants ont exercé leur droit de retrait, après avoir constaté "l'absence de nettoyage et de désinfection de certaines salles de cours". Les 350 élèves sont donc restés dans la cour pendant une heure, le temps d'un nettoyage collectif improvisé par les personnels encore présents.
Face à cette situation, c'est finalement l'Inspection d'Académie qui a jeté l'éponge, en optant pour la fermeture totale du collège, dans l'attente d'une remise en ordre de la situation.
Durant cette période de fermeture, le Conseil Départemental du Loir-et-Cher, en charge de la logistique des collèges hors pédagogie, mandate une société de nettoyage, envoie des renforts, et fait appel à un traiteur pour la cantine.
 

Le Conseil Départemental 41 va profiter de la fermeture du collège pour effectuer un nettoyage approfondi de l'établissement, ainsi qu'une désinfection de tous les locaux pour que, lundi matin, le site soit parfaitement propre et désinfecté, conformément aux règles sanitaires nécessaires pour accueillir les enfants et les enseignants dans de bonnes conditions

Marie-Thérèse Voisin, directrice Education CD41


Pour la cantine, aussi, des mesures d'urgence sont prises :
"Pour le repas de midi, un traiteur est chargé de fournir des repas de bonne qualité, c'est-à-dire, chauds, complets et équilibrés".
Enfin, des renforts sont envoyés sur place :
"Trois agents ont été déplacés depuis d'autres établissements pour venir prêter main forte et servir les repas, ainsi qu'effectuer du ménage dans le self et dans les classes. Par ailleurs, deux agents du collège qui ne sont pas cas contacts seront présents. Le soir, une société de nettoyage interviendra pour effectuer le ménage après le départ des enfants pour que les locaux soient propres et désinfectés pour le lendemain matin".
 
Une organisation de crise qui doit permettre, dès lundi, d'accueillir élèves et enseignants dans de bonnes conditions, en attendant de connaitre le résultat des tests des cas contacts.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société