Une série sur "La Rebelle" George Sand en tournage en Loir-et-Cher

La minisérie "La Rebelle, les aventures de la jeune George Sand", débute son tournage au château de Troussay, près de Cheverny. La comédienne Nine d'Urso y incarne l'écrivaine au début de sa vie d'adulte, loin du cliché de "la vieille dame de Nohant".

Bien avant La Mare au diable, bien avant "la vieille dame de Nohant entourée d'enfant" dans le Berry, George Sand a été une jeune femme libre. Ce pan de la vie de l'autrice sera prochainement raconté dans une minisérie en quatre épisodes : La Rebelle, les aventures de la jeune George Sand.

En cette fin de mois de mai, le tournage se déroule au château de Troussay, en Loir-et-Cher. C'est là que sont filmées les scènes du début de la série. Lorsque George Sand, encore appelée Aurore Dupin, mariée et baronne, décide "de tout quitter, de conquérir une carrière littéraire alors qu'être une femme écrivain à l'époque est impossible, de conquérir une liberté sexuelle, et une liberté amoureuse, parce qu'elle réinvente le divorce", raconte Georges-Marc Bénamou.

Coscénariste et producteur de la série, il explique avoir "beaucoup relu les mémoires" de l'autrice pour "retrouver sa voix". En résulte un scénario "assez picaresque avec beaucoup d'action, de situations, de personnages".

George Sand, une figure moderne et féministe

Nine d'Urso, 30 ans, a été choisie pour incarner la jeune George Sand, "une autrice que j'ai lue un peu quand j'étais adolescente et jeune adulte", se souvient l'actrice. Venue du théâtre, la comédienne a récemment été aperçue le temps de quelques répliques dans des films de Lisa Azuelos et Xavier Legrand. Elle sera, en juin, à l'affiche de Hors du temps d'Olivier Assayas, présenté au festival de Berlin.

Pour elle, incarner George Sand, c'est ressentir "l'énorme poids de la personne réelle", une femme "plus moderne qu'on le pense" et "hors du temps", notamment par ses combats féministes à une époque où le féminisme n'existait pas.

Elle nous parle encore aujourd'hui. Ce qu'elle a apporté à son époque est encore nécessaire. Quand on voit comme c'est compliqué de quitter son mari, de porter plainte au commissariat, toutes les plaintes pour viol qui n'arrivent pas au jugement... Tant que des femmes ne seront pas entendues, il faudra continuer.

Nine d'Urso, comédienne

Autre "poids" sur les épaules de l'actrice, celui "du personnage incarné par d'autres, comme Juliette Binoche dans Les Enfants du siècle, on ne peut pas faire mieux..." Et face au constat qu'elle n'a "pas l'autorité naturelle" de la vraie George Sand, "assez sévère et sûre de ses opinions", Nine d'Urso a décidé de "l'attraper par des coins plus fragiles, et par l'humour, sans en faire un clown évidemment".

Soutien financier de la région

La minisérie a reçu le soutien financier de la région Centre-Val de Loire et de l'agence régionale Ciclic, à hauteur de 350 000 euros en tout. De quoi convaincre la production de s'installer, un temps, en Loir-et-Cher (le tournage n'a pas pu se faire à Nohant-Vic). "Ce sont des retombées d'hébergement, touristiques... Ça rapporte aux habitants environ cinq fois ce que ce qu'on a mis dedans comme argent public", défend le président (PS) de la région, François Bonneau.

Pour le moment, aucune date précise de diffusion n'a été annoncée. La série devrait atterrir chez les téléspectateurs de France 2 courant de l'année 2025.

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité