VIDEO. Nohant Festival 2023 : entre les voyages de Frédéric Chopin, Maurice Sand souffle ses 200 bougies au jardin...

durée de la vidéo : 00h02mn23s
Festival Nohant Chopin ©J-P. Elme / V. Boulay / S. Naumovitz/ France télévisions

Le Domaine de Nohant, son jardin potager, sa roseraie, la maison... Tout est intact. Comme si George Sand ou Maurice, son fils, allait surgir. Au début de l’été, la vie reprend là où elle s’était arrêtée le 8 juin 1876, la musique résonne à nouveau, le piano de Chopin surtout, et comme il y a 200 ans, le jardinier, les musiciens et les hommes de lettres cultivent ceux qui sont là... Cette année, il est question des “voyages de Frédéric Chopin”.

Chaque année depuis près de 60 ans, les grands interprètes et les jeunes talents du classique romantique viennent à Nohant, dans le Berry. Comme si l’âme de George Sand planait toujours au-dessus de cet humble domaine. La romancière allait à Paris parler de la Vallée Noire et attirait dans son village artistes et grands esprits de l’époque. 

En juin, les pianos ont joué tous les week-ends avec des noms prestigieux Mao Fujita, Nelson Goerner, Alexander Malofeev, Jean-Baptiste Fonlupt, François-Frédéric Guy, Alexei Lubimov. Tout cela est derrière nous. Mais il reste encore un grand rendez-vous.

Du 20 au 26 juillet, le festival reprend, et le programme est chargé. Le matin, des masterclasses publiques. De jeunes artistes en résidence vont découvrir à quel point la musique jouée par Chopin lui-même n’était pas tout à fait celle que l'on connaît aujourd’hui. En effet, le piano Pleyel du 19 ème n’est pas celui du 21 ème siècle et la façon de jouer non plus. Yves Henry, le Président du festival va faire vivre ce grand écart musical dans le temps à la Chapelle des Capucins de l’ancien hôpital de la Châtre de Nohant. Au son de la vielle à roue, de la cornemuse et des violons, les Gas du Berry, attendront les festivaliers à la sortie du concert du dimanche soir pour une balade musicale et poétique au jardin. Maurice Sand a été le premier président de cette société musicale, l’occasion de souffler, sans lui, les bougies de son bicentenaire. Le musicologue Jean-Jacques Eigeldinger, grand spécialiste de Chopin, va donner une conférence : “ Chopin en Grande-Bretagne, échos d’un paysage intérieur". 

durée de la vidéo : 00h04mn04s
Interview du président du Chopin Nohant festival 2023 ©J-Ph. Elme /

Chaque soir la bergerie auditorium de Nohant, accueille un ou plusieurs virtuoses. Le pianiste Alexander Gadjiev, qui devait ouvrir la deuxième partie du Festival, est empêché. Il sera remplacé par une talentueuse pianiste américaine : Claire Huangci qui a remporté de nombreux premiers prix en jouant Chopin, au Concours Européen Chopin et au Concours National Chopin des États-Unis (2009 et 2010) entre autres. 

Vendredi 21 juillet, le trio Metral. Samedi 22, le pianiste : Joseph Moog, dimanche 23, le pianiste coréen, Huyk Lee "pianiste au sommet" selon la critique à 16h et à 20h, Alexei Lubimov jouera Chopin et Brahms sur piano historique et piano moderne.

On parle aussi de Chopin...

La semaine est également ponctuée de conférences à la Chapelle des Capucins de l’ancien Hôpital de La Châtre de Nohant. Le 21 juillet, le célèbre musicologue, Jean-Jacques Eigeldinger va raconter le dernier voyage de Frédéric Chopin en Grande-Bretagne, " échos d’un paysage intérieur ". Le 24 juillet, une autre musicologue, Brigitte François-Sappey, parlera de Chopin, Clara Schumann et " le nouvel âge poétique ". Le 25 juillet, il sera question des voyages intérieurs de Chopin et de Rachmaninov avec Alain Lompech, ancien critique musical, rédacteur en chef et responsable des pages " Art et Spectacles " au Monde.

En direct de Nohant 

Les textes de George Sand et de Colette vont résonner dans le domaine sur des musiques de Frédéric Chopin, le Samedi 22 juillet à 18 heures, un moment gratuit offert par les pianistes et les comédiens de l’Académie des jeunes talents 2023. Parallèlement, une programmation hors les murs est proposée dans différents lieux berrichons durant l'été. Cinq récitals Chopin par les jeunes solistes en résidence au festival sont prévus à l'orangerie du manoir d'Archys à Mouhers à 20h30, le 27 juillet à 20h, le 28 dans la grande galerie du château du Bouchet à Rosnay. Le 29 juillet et le 12 août au domaine des Dryades à Pouligny-Notre-Dame. Enfin à la Halle du Parc de Saint-Août le dimanche 27 à 17h. Le week-end sera musical classique et romantique dans les journaux de France 3 Centre-Val-de-Loire, de vendredi à dimanche notre page festival sera en direct de Nohant dans le19/20.