Coronavirus : pas de fermeture d’établissements scolaires envisagée dans l’académie d’Orléans-Tours

À mesure que l’épidémie du coronavirus gagne du terrain, les fausses informations se multiplient sur internet. Mais le rectorat de l’académie d’Orléans-Tours l’assure : aucune fermeture d’établissement à l’échelle régionale n’est envisagée pour le moment.

Les écoles, collèges et lycées de l'académie d'Orléans-Tours ne sont pas concernés par une quelconque fermeture pour le moment.
Les écoles, collèges et lycées de l'académie d'Orléans-Tours ne sont pas concernés par une quelconque fermeture pour le moment. © Vincent Isore / MaxPPP
Contrairement aux mesures prises dans l’Oise, le Haut-Rhin et une partie de la Corse, aucune fermeture d'établissement ni de confinement ne sont prévus pour le moment dans l’académie d’Orléans-Tours.

Aujourd’hui, nous ne sommes pas encore à un stade qui justifie une fermeture des établissements scolaires,

assure-t-on au rectorat. Pour les parents, des informations actualisées et mises à jour quotidiennement sont disponibles sur le site de l’Académie d’Orléans-Tours. Face à la propagation de fausses informations sur les réseaux sociaux, le rectorat invite vivement les familles à consulter les informations officielles de leur site.


Les cas de coronavirus dans les écoles de la région

Seuls deux établissements scolaires de l'académie sont concernés par des mesures de prévention ce lundi 9 mars. Les cours de l’école maternelle du groupe scolaire Henri Poincaré, à Orléans, sont suspendus jusqu’au mercredi 18 mars inclus. L’école élémentaire a repris quant à elle ses activités normales ce lundi 9 mars pour les élèves qui n’ont pas fréquenté l’accueil périscolaire.
 
Au lycée Rémi Belleau à Nogent-le-Rotrou, en Eure-et-Loir, un élève est maintenu à domicile après avoir été testé positif au coronavirus, de retour de vacances dans le Morbihan. L’établissement fonctionne normalement. Au total, 22 de ses camarades de classe et d’internat ont été placés en quinzaine, ainsi que trois enseignants. Aucun d’entre eux ne présente de symptômes. Le petit frère de ce lycéen, scolarisé au collège Sainte-Marie de Chartres, a également été testé positif et reste confiné à son domicile.

Les élèves et adultes qui auraient été en contact direct avec une personne contaminée sont appelés individuellement et doivent rester chez eux quinze jours. Le rectorat prévient les parents par SMS au cas par cas. En cas de confinement, la continuité pédagogique est assurée et les professeurs sont chargés de contacter les élèves en quatorzaine en leur envoyant un lien et un identifiant pour avoir accès à des cours du Cned.


Une petite école privée du Loiret fermée

Ce lundi 9 mars, un cas de coronavirus a également été confirmé à Montargis, dans le Loiret. Il s’agit d’un enseignant de 59 ans. Le petit établissement dans lequel il travaille, l’école primaire privée Les Roseaux, est fermé pour quinze jours. Le confinement concerne les sept enfants scolarisés dans les deux classes, ainsi qu’une autre enseignante. "Tout le monde a été prévenu dès que possible et le parcours de la personne a été retracé", affirme le directeur de l’école, également en confinement.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société éducation