Fin de la grève chez Brossard

Publié le Mis à jour le
Écrit par C. M.

Après plus d'un mois de grève dans l'entreprise Jacquet-Brossard (Loiret), un protocole de fin de conflit a été signé par la CGT le jeudi 14 juillet dans la soirée. 

Le conflit qui oppose depuis début juin la direction du fabricant de gâteaux et de patisseries à ses salariés prend officiellement fin. C'est la CGT qui a annoncé la nouvelle hier soir. Un protocole de fin de conflit a été signé par le syndicat.

"Même s'il ne répond pas aux attentes des salariés, quelques avancées ont été obtenues, soit un potentiel de prime d'amélioration pouvant aller jusqu'à 300€ annuels [...] et un chèque cadeau de 110€" explique la CGT dans un communiqué.

Le mouvement social avait débuté le 8 juin après l'achoppement des négociations annuelles obligatoires (NAO) qui décident des augmentations de salaires ou des primes attribuées au personnel. Ni l'une ni l'autre n'auraient été évoquées cette année, selon un représentant de la CGT.

Mardi 12 juillet, l'entreprise Jacquet-Brossard (Loiret) a annoncé vouloir porter plainte pour séquestration après l'irruption de 38 grévistes dans le bureau de la direction.