• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Gien : faut-il sauver les platanes des bords de Loire ?

A Gien, la polémique continue autour de l'abattage des platanes
A Gien, la polémique continue autour de l'abattage des platanes

A Gien dans le Loiret, le feuilleton qui oppose la municipalité aux défenseurs des platanes continue. Trente arbres ont été abattus le 12 octobre dernier et le maire veut continuer. Mais la justice a suspendu cette action pour le moment. Témoignages recueillis cette semaine sur les quais de Loire.

Par F. Texier avec NR

Les platanes de Gien divisent toujours la population. Dans le cadre des travaux de réhabilitation du centre-ville, la municipalité a décidé d’abattre une soixantaine de platanes, sur les bords de Loire. Une première moitié a déjà été détruite, à l’automne dernier sur le quai Lenoir.



Ils ont été remplacé par des féviers d’Amérique. Un peu plus loin en direction de Briare, sur le quai Joffre, la mairie envisage d’en détruire une trentaine supplémentaire. Un collectif d’habitants s’y oppose. Et depuis fin avril le tribunal administratif d’Orléans a suspendu l’abattage de ces arbres.

La centaine de platanes des quais de Gien qui longent la Loire, sont des arbres centenaires. Certains ont 184 ans.

Notre série "C’est vous qui le dites" a donné cette sermaine la parole aux Giennois. Si les défenseurs de ces arbres s’expriment, difficile en revanche d’obtenir des réponses de la part de ceux qui sont favorables à l’abattage. C’est le cas de plusieurs commerçants qui n’ont pas souhaité s’exprimer devant notre caméra. Par ailleurs nous avons proposé au maire de nous rejoindre mais son agenda ne lui permettait pas de venir ce jour-là.

Flavien Texier et Amélie Rigodanzo ont rencontré Jean-Marc, Sabine, Pascale, Yolande et Ablio qui nous donnent leur avis.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Pourquoi un terminal Pôle Emploi à Artenay ?

Les + Lus