Centre-Val de Loire : journée de grève pour les agents des impôts

Panneau en grève / © Isabelle Racine France - France 3 Centre-Val de Loire
Panneau en grève / © Isabelle Racine France - France 3 Centre-Val de Loire

Journée d’action ce lundi 16 septembre à la Poste, chez les avocats mais aussi dans les centre des impôts. A Orléans, Bourges en Touraine, les agents se sont mobilisés pour protester contre la diminution des effectifs et la fermeture des centres d'impôts.
 

Par Isabelle Racine

Les syndicats, réunis en intersyndicale CFDT, Solidaires, FO, CGT se rassemblent dans le Loiret, comme ils le font dans d’autres départements de la région Centre-Val de Loire pour protester contre les fermetures de centres des impôts en zone rurale et les baisse des effectifs des employés.
Par cette journée d’action, les syndicats veulent dénoncer, selon eux, le démantèlement qui touchera le réseau des Finances Publiques d'ici 2022 dans le Loiret et notamment la suppression de :

► 10 trésoreries sur 15 : le Malesherbois, Neuville-aux-Bois, Patay, La-Ferté-Saint-Aubin, Sully-sur-Loire, Châtillon-Coligny, Ferrières-en-Gâtinais, Beaune-la-Rolande, Courtenay, Châteauneuf-sur-Loire
► 2 services des Impôts des entreprises sur 4 : Orléans Sud et Pithiviers,
► 1 service des Impôts des particuliers (un sur les deux d'Orléans),
► 2 services de Publicité Foncière (Gien et Montargis) et de leurs missions foncières,
► 1 service de Fiscalité Directe Locale (Loiret ou Loir-et-Cher), de la mission topographique des géomètres et tout ceci d'ici 2022. 

L'intersyndicale, CFDT, Solidaires, FO, CGT, protester contre la fermeture des centres d'impôts en zone rurale et la diminution des effectifs :

Le service public de proximité étant la seule garantie d'un égal accès à tous les citoyens, nous ne voulons pas de cette 1ère étape vers la privatisation et la marchandisation des missions régaliennes de l'état. Le service public est la seule richesse de celles et ceux qui n'en ont pas. CFDT, Solidaires, FO, CGT

Dans le Loiret, ce sont au total une centaine d’agents soit 12 % des effectifs (source intersyndicale) qui sera impactée par les fermetures et donc déplacée. Le nombre de suppressions d’emplois qui en découle a été communiqué aux syndicats : d’ici 2022, la DGFIP (Direction Générale des Finances Publiques) devra supprimer près de 5 000 emplois au niveau national.

Les grévistes donnent rendez-vous aux usagers devant l'accueil du public de la cité administrative Coligny à partir de 9 h. (Centre des Finances Publiques d'Orléans, 131 rue du Faubourg Bannier à Orléans) pour une assemblée générale.

A Bourges

70 personnes se sont mobilisées ce lundi matin. L'accueil n'a pas été assuré dans le service des finances publiques à Bourges. Plusieurs trésoreries ont également été fermées dans le département du Cher ce lundi matin : Baugy, les Aix d'Angillon, Châteaumeillant, Aubigny-sur-Nère. 
Les syndicats condamnent et regrettent la déshumanisation de ce service public : pour eux, le tout internet supprime les emplois. Ils s'opposent au plan de leur ministre de tutelle Gérald Darmanin et entendent protester contre la suppression de 100 emplois dans le département.
 
Manifestation des services des impôts à Bourges. / © Antoine Wernert - France 3 Centre-Val de Loire
Manifestation des services des impôts à Bourges. / © Antoine Wernert - France 3 Centre-Val de Loire

En Indre-et-Loire, huit centres devraient être fermés. Pour protester, les agents organisent une marche de Vouvray à Tours pour symboliser l'éloignement des services publics.
 

Sur le même sujet

Réaction de Marc Sarreau après sa victoire sur le Tour de Vendée

Les + Lus