• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Loiret : menacé de mort, un montreur d'ours porte plainte

Frédéric Chesnau et son ours Valentin - 9 août 2019 - Loiret / © France CVDL
Frédéric Chesnau et son ours Valentin - 9 août 2019 - Loiret / © France CVDL

Un montreur d'ours du Loiret fait grincer les dents des défenseurs de la cause animale. Frédéric Chesnau et son ours Valentin font l'objet de manifestations et de pétitions à chacune de leurs représentations en France. Le dresseur a décidé de déposer plainte. 

Par Ch.L

Frédéric se produit en spectacle avec son ours depuis près de 10 ans. En plus de cette activité, Frédéric a créé un refuge de 9 hectares. Il y héberge 150 animaux sauvages aux histoires douloureuses. "Ces animaux ont été victimes de maltraitance ou ont fait l'objet de saisie douanière. D'autres nous ont été confiés après la  faillite de cirques.... C'est le travail de l'ours Valentin qui permet de les faire vivre...

Le dresseur est une cible régulière des associations animalistes qui condamnent la captivité et l'exploitation de Valentin. Depuis un an, insultes, harcèlement et menaces de mort sont devenus quotidiens.  Frédéric a déposé trois plaintes. La première date de plus d'un an, et vise des anonymes mais aussi l'association animaliste Aves France qui réfute les accusations d'appel à la haine. 

L'association a été auditionnée par la justice. Frédéric lui espère pouvoir s'expliquer avec ses détracteurs devant un tribunal. 

 

Sur le même sujet

L'accordéoniste de Pierre Perret vous joue une chanson

Les + Lus