Loiret : la préfecture annonce la création d'aires de grands passages pour les gens du voyage

Rassemblement évangéliste à Nevoy en août 2011 / © Alain Jocard - AFP
Rassemblement évangéliste à Nevoy en août 2011 / © Alain Jocard - AFP

Annoncé officiellement ce mercredi 23 mai, la décision de la préfecture a mis en colère les élus locaux qui ont manifesté à Nevoy.

Par AJ

Le département du Loiret va se doter d'aires de grands passages pour les gens du voyage. La préfecture a communiqué officiellement l'arrêté ce mercredi 23 mai, à 13h. Cette décision vient "compléter le schéma départemental par la désignation des emplacements susceptibles d'être occupés temporairement à l'occasion de rassemblements traditionnels ou occasionnels des gens du voyage".

Le schéma établi prévoit trois sites pouvant accueillir ponctuellement plus de 200 caravanes : à Meung-sur-Loire, Saint-Cyr-en-Val et sur la commune de Nevoy, près de Gien.


Dans sa publication, la préfecture assure qu'elle et le conseil départemental "ont activement travaillé, en concertation avec les élus locaux, afin de déterminer les emplacements les mieux adaptés pour accueillir des aires de grands passages."

Cependant, sur place, c'est plutôt l'inverse, la décision est loin de faire l'unanimité. Les élus locaux des territoires concernés ont manifesté contre le projet ce mercredi 23 mai, deux heures après l'annonce. Avec en chef de file le maire de Nevoy Michel Beeuwsaert.

Déjà en janvier et en mars dernier, les édiles de Nevoy avaient voté contre lors d'un conseil municipal. Jean-François Darmois, premier adjoint au maire de Nevoy, expliquait à cette époque que Nevoy serait en situation de "surpopulation". "Nous sommes qu'un petit village, alors ramener plus de 200 caravanes environ quatre fois par an sur des périodes de deux à trois semaines, soit un total de trois mois de surpopulation sur un an... On ne pourra pas l'absorber tout le temps", expliquait-il. "Et avec tous le respect que j'ai pour les gens du voyage, quand on vous remet une population supplémentaire, ce n'est jamais facile à accepter et à gérer".

Le maire du village, Michel Beeuwsaert avait lui affirmé le jour de la cérémonie de commémoration du 8 mai : "Nous ne voulons pas que notre village devienne celui des gens du voyage".

Des contestations, mais quelle solution proposée ? Jean-François Darmois affirmait que les communes du département devaient s'entraider. "Je pense que la solidarité doit se faire dans l'est du Loiret. Pourquoi ne pas aller voir ailleurs vers cette partie du territoire et nous laisser souffler un petit peu".

La préfecture du Loiret ajoute pour sa part que "l’objectif était que ces aires soient équitablement réparties sur le territoire du Loiret et qu’elles facilitent de manière effective et durable, la gestion des grands passages des gens du voyage dans le département. Et ajoute que "l'installation de ces aires permettra de gérer ces rassemblements et d’éviter les installations illégales souvent constatées au printemps chaque année."

Festival Vie et Lumière

Chaque année à Paques la commune de Nevoy accueille le festival Vie et Lumière, un des plus grands rassemblements évangéliques tsiganes de France. En chiffres, ce sont plusieurs milliers de caravanes et 15.000 à 20.000 personnes venues de toute la France et d'autres pays d'Europe qui se réunissent.



A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus