Filmé en train de frapper un chiot, un montargois convoqué devant la police

Publié le Mis à jour le
Écrit par Amélie Rigodanzo .

Un chiot de 6 mois a été retiré à son maître lundi 7 novembre à Montargis dans le Loiret. La police est intervenue après la diffusion sur les réseaux sociaux d'une vidéo montrant l'homme en train de frapper violemment l'animal.

La vidéo a rapidement fait le tour des réseaux sociaux et provoqué indignation et mobilisation. Postée ce dimanche 6 novembre sur Snapchat, on y voit un homme soulever son chien par sa laisse et le frapper violemment à plusieurs reprises. Celui qui capte ces images, probablement un voisin, situe la scène devant la gare de Montargis.

Alerté, le refuge de Nargis décide de mettre la vidéo en ligne sur sa page Facebook pour  "informer les autorités". Il interpelle dans un même temps plusieurs élus dont le maire de Montargis Benoit Digeon qui en informe la police municipale. Grâce à la vidéo, l'homme et le lieu sont rapidement identifiés.

Une plainte pour maltraitance va être déposée

Lundi 7 novembre au matin, les policiers décident d'intervenir et retirent le chiot à son maître. Un temps confié à un voisin, il est finalement pris en charge par l'association Joli Dog à Ervauville dans le Loiret qui prévoit de déposer plainte pour maltraitance.

Lundi soir la SPA de Nargis et Benoit Digeon donnaient tous deux  des nouvelles du jeune chien sur leurs pages Facebook respectives. Prénommé Tempête, ce mâle de six mois "va bien", se réjouit le refuge. Le maire de Montargis ajoute que malgré les coups reçus, l'animal "ne porte aucune trace de blessures".

Le propriétaire va dans un premier temps être entendu par la police nationale et pourrait ensuite être convoqué devant le tribunal de Montargis si les faits sont constitués.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité