Glyphosate : une association remet le "Glypho d’oor” au député du Loiret Jean-Pierre Door

Les ventes annuelles de substance active de glyphosate sont situées entre 100 et 200 tonnes dans la région voire 260 tonnes pour l’Indre-et-Loire. / © PHILIPPE HUGUEN AFP
Les ventes annuelles de substance active de glyphosate sont situées entre 100 et 200 tonnes dans la région voire 260 tonnes pour l’Indre-et-Loire. / © PHILIPPE HUGUEN AFP

Un collectif loirétain contre les pesticides a remis la "récompense" à l'ancien maire de Montargis pour être le seul député du département à avoir voté contre l'interdiction du glyphosate, un herbicide cancérigène, en mai dernier.

Par AJ

C'est une distinction un peu particulière... Le collectif citoyen du Loiret contre les pesticides a remis officiellement ce samedi 30 juin,, à 10 heures du matin, “le Glypho d’oor” au député Les Républicains de la 4e circonscription du Loiret, Jean-Pierre Door. La "cérémonie" s'est déroulée à Montargis durant la permanence du député.
 


La raison ? L'ancien maire de Montargis est le seul député du département à avoir voté contre l’interdiction du glyphosate (un herbicide cancérigène) d'ici trois ans (2021), le 28 mai dernier.
 


L’amendement proposant d’interdire l’usage de ce pesticide avait été rejeté avec 63 voix contre, 20 pour, 2 votes blancs et 1 non votant. Au total, seuls 85 des 577 députés français étaient présents lors du scrutin.

Au micro de nos confrères de France Bleu Orléans, l'association a déclaré être très surprise du choix de Jean-Pierre Door, "qui en tant qu'ancien médecin et élu devrait être soucieux de la santé des patients et des citoyens".
 

"Il faut faire les choses dans un cadre raisonnable"

En réaction, Jean-Pierre Door a expliqué qu'il "n'a pas voulu voter pour un amendement jugé sauvage par le Gouvernement. Il faut faire les choses dans un cadre raisonnable".

Puis, a insisté qu'il était, "sur le fond du problème, forcément contre le glyphosate". "Nous allons faire en sorte que ce soit interdit dans les 3 ans, conformément à la directive européenne et à l'engagement du Gouvernement sur le sujet", a-t'il conclus.

Mis à part Richard Ramos (MoDem) qui a voté pour cette interdiction, les autres députés du Loiret faisaient parti des 491 députés absents à l'Assemblée nationale le jour du vote.

 
Pour mieux comprendre le glyphosate :


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus