Loiret : l’entreprise Toutenkamion transforme les poids lourds en cinéma, en clinique... et c'est incroyable !

Peut-être l'avez-vous croisé sur les routes ; le cinémobile si vous habitez en milieu rural ; la médecine du travail itinérante ou bien encore les scènes musicales. Tous ces camions sortent des ateliers de l’entreprise Toutenkamion basée à Ladon dans l’est du Loiret près de Montargis.
Un camion redesigné par l'entreprise Toutenkamion
Un camion redesigné par l'entreprise Toutenkamion © F3CVDL
L’entreprise Toutenkamion est spécialisée dans la transformation de poids lourds.
Installation du châssis et de la cloison
Installation du châssis et de la cloison © F3CVDL

Tout est conçu et fabriqué sur place, des châssis aux cloisons, des meubles intérieurs. 80 salariés s’activent sur près de 13.000 m2. Divisés en plusieurs ateliers.
C'est sur place que sont conçus et fabriqués les châssis, les cloisons ainsi que les meubles intérieurs. Aujourd'hui ce sont 80 salariés qui s'activent sur près de 13.000 mètre carré d'ateliers. 
 

Culture, évènementiel et télé-médecine : les secteurs porteurs

Parmi les réalisations les plus impressionnantes de l’entreprise : le cinemobile. Un semi-remorque avec des cloisons qui s’écartent pour offrir 100 places pour une vraie salle de cinéma. Cinq camions comme celui là arpentent les villages de la région Centre-Val de Loire.
 
La cinémobile garée devant le château de Chambord.
La cinémobile garée devant le château de Chambord. © F3CVDL

Mais le créneau pour l’entreprise c’est également la télé-médecine. La dernière réalisation du groupe un véritable cabinet d’examens médicaux. 

Un développement à l’export vital pour l’entreprise

L’usine d’origine crée en 1936 fabriquait des charrettes et s’appelait Gonnard & Harrault. Rachetée en 1969 par Marc Girerd , elle devient Toutankamion et est reprise par son fils en 2015.  Avec 23 millions de CA, le groupe (L’entreprise a racheté deux entreprises spécialisées dans l’aménagement de camions en 2017) se porte plutôt bien ; ça n’a pas été toujours le cas.

Avec les réformes de la médecine du travail, les camions que l’on voyait souvent dans les centres villes disparaissent peu à peu. Et avec eux des commandes vitales à l’entreprise. Il a fallu alors s’orienter vers l’export.
 

Tous les ans 50 à 100 camions sortent de l’usine. Il faut entre 1000 et 8000 heures pour modifier un poids lourd
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sorties et loisirs insolite