Montargis : condamnation de cinq personnes impliquées dans un réseau de contrebande de 16 000 cartouches de cigarettes

Les cinq condamnés comparaissaient ce mercredi 24 juin devant le tribunal correctionnel d'Orléans. Le réseau montargois avait été démantelé le 11 mars dernier, et un millier de cartouches avaient été saisies.

Des paquetss de cigarettes de contrefaçon, image d'illustration.
Des paquetss de cigarettes de contrefaçon, image d'illustration. © Vincent Isore/MaxPPP
Cinq personnes, impliquées dans un trafic de milliers de cartouches de cigarettes contrefaites, ont été condamnées ce mercredi 24 juin à des peines de prison par le tribunal de Montargis.

Agées de 29 à 51 ans, elles avaient été arrêtées le 11 mars dernier, alors que les enquêteurs les avaient surprises en pleine livraison. Plus de 1 000 cartouches avaient alors été saisies dans un box à Châlette-sur-Loing.

Elles comparaissaient ce mercredi pour escroquerie en bande organisée. Le soupçonné chef du réseau utilisait l'application Snapchat pour prévenir et atirer les clients. Grâce à cette technique, il aurait écoulé plus de 16 000 cartouches de cigarettes contrefaites, entre novembre 2019 et mars 2020, dans le Montargois.
 

Une amende douanière de 188 715 euros

Ce mercredi, il a écopé de deux ans de prison, dont un ferme. Pour complicité, son frère a été condamné à six mois de prison avec sursis. Celui qui est considéré comme leur fournisseur a, quant à lui, été condamné à 18 mois de prison, dont 12 ferme.

Enfin, une femme qui louait le box, et un homme qui jouait le rôle du transporteur le jour de l'interpellation le 11 mars dernier, ont écopé respectivement de six et quatre mois de prison avec sursis.

Les cinq condamnés se voient également dans l'obligation de payer une lourde amende douanière de 188 715 euros. Par ailleurs, les enquêteurs avaient déjà saisi deux voitures.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société