Mort d'Aurian Mi-Poudou : deux accusés condamnés à la prison ferme par le tribunal de Montargis

Aurian Mi-Poudou, porté disparu en janvier 2017.
Aurian Mi-Poudou, porté disparu en janvier 2017.

Les deux amis d'Aurian Mi-Poudou ont tous les deux été condamnés à des peines de prison ferme. Ils ont été incarcérés. 

Par Yacha Hajzler

Deux des trois accusés dans le procès en correctionnelle concernant la mort du jeune Aurian Mi-Poudou ont été condamnés à de la prison ferme. Âgé de 16 ans, Aurian Mi-Poudou avait été retrouvé en mars 2017 dans le canal de Briare, à Montcresson avec deux blessures par arme à feu à l'abdomen. 

Kévin Cosset a écopé de 4 ans de prison ferme, pour recel de cadavre, modification de l'état des lieux d'une scène de crime et non-assistance à personne en danger. Pour les mêmes motifs, El Kacim Kerani, lui, est condamné à 3 ans ferme. Les deux jeunes gens ont été emprisonnés à l'issue du procès. 

Alain Fourré, le beau-père de Kévin Cosset, est condamné à 18 mois de prison, dont 9 mois avec sursis. Il sera prochainement convoqué en vue de son incarcération. 

Tous trois devront verser solidairement 10 000 euros à la mère d'Aurian Mi-Poudou. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus