Propos racistes dans "Envoyé spécial" : Éric Dupond-Moretti demande une "suspension à titre conservatoire de la fonctionnaire du tribunal de Montargis"

Le samedi 22 juin, le ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti, a exigé un "rapport immédiat" de la cour d'appel d'Orléans en réaction aux propos racistes diffusés dans l'émission "Envoyé Spécial" sur France 2. La femme ayant tenu ces propos est employée au tribunal de Montargis.

La séquence a été largement partagée sur les réseaux sociaux ces dernières heures. Un extrait de l'émission "Envoyé Spécial" sur France 2 dans lequel on voit une femme insulter Divine Kinkela, aide-soignante à Montargis. 

"Va à la niche !", "On fait ce qu'on veut, on est chez nous", "Regarde les trucs dégueulasses qu'elle a dans les cheveux !" Toutes ces paroles racistes ont été déclarées par une femme envers l'aide soignante.

Des insultes dont le tribunal de Montargis s'est saisi ce vendredi 21 juin puisque la femme auteure des insultes, travaille au tribunal de cette même ville du Loiret. 

"La haine n'aura jamais sa place dans nos tribunaux"

Ce samedi, c'est donc au tour du ministre de la Justice de Éric Dupond-Moretti de réagir sur son compte X (ex Twitter).

"J’ai demandé aux chefs de la cour d’appel d’Orléans un rapport immédiat en vue de la suspension à titre conservatoire de la fonctionnaire du tribunal de Montargis pour ses propos absolument inadmissibles tenus dans cette vidéo". Il ajoute ensuite : "la haine n'aura jamais sa place dans nos tribunaux"

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Centre-Val de Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité