Une enquête ouverte sur un élu municipal soupçonné de viol et de séquestration

Publié le
Écrit par Camille Bigot .

Soupçonné d’avoir violé, agressé sexuellement et séquestré une victime agée de 20 ans, un conseiller municipal de Dordives a été mis en examen et placé en détention provisoire.

Les faits se seraient déroulés le 25 octobre à Dordives, une commune située près de Montargis. Quelques jours plus tard, l’homme de 55 ans ayant exercé au Conseil municipal est arrêté : il est soupçonné de viol, agression sexuelle et séquestration sur une jeune victime de 20 ans. 

Le suspect est alors mis en examen et placé en détention provisoire, le 30 octobre, par le parquet d’Orléans, où le pôle criminel du Loiret s’est saisi de l’affaire. Une information judiciaire a été ouverte, et les investigations se poursuivent. 

Circonstances aggravantes 

Selon nos confrères de la République du Centre, la victime serait une jeune femme en situation d’handicap intellectuel. Toutefois, le parquet d’Orléans joint par France 3 indique que "les qualifications retenues à ce stade ne mentionnent pas la circonstance aggravante d’une situation de handicap pour la victime âgée de 20 ans."

L’instance inscrit également dans son communiqué que "les faits pour lesquels l’intéressé est mis en examen sont sans rapport avec le mandat municipal qu’il a pu exercer", et rappelle que “la personne mise en examen reste présumée innocente jusqu’à ce que sa culpabilité soit établie par une juridiction."

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité