Meurtre de la joggeuse à Olivet : des traces d'ADN retrouvées dix ans après

C'était il y a 10 ans : une joggeuse était assassinée au bord de la rivière du Loiret. Reportage : Jean-Pierre Brusseau et Corinne Bian Rosa / © France 3
C'était il y a 10 ans : une joggeuse était assassinée au bord de la rivière du Loiret. Reportage : Jean-Pierre Brusseau et Corinne Bian Rosa / © France 3

Dans le meurtre de la joggeuse d'Olivet (Loiret), survenu en 2008, il pourrait y avoir du nouveau notamment à l'avancée sur les recherches d'ADN. Ces informations proviennent de l'avocate des parents de la victime maître Chantal Bonnard dans un entretien accordé à France Bleu Orléans

Par Elsa Cadier

Il y a dix ans, le corps d'une joggeuse est retrouvé dans la rivière le Loiret
Archives : Olivet 2008 - Jean-Pierre Brusseau/C.Bian Rosa


Rappel des faits

Le 22 juin 2008, Caroline Marcel, une mère de famille de 45 ans, est retrouvée morte dans la rivière du Loiret, à Olivet. Elle était partie la veille, soir de la fête de la musique, faire un footing aux alentours de 20h00. 
Selon les éléments de l'enquête, Caroline Marcel aurait été agressée par derrière et étranglée par son tee-shirt. Son corps aurait été ensuite jeté dans la rivière, effaçant toute traces digitales.

L'enquête relancée grâce à des traces d'ADN

Dix ans plus tard, le ou les meurtriers n'ont toujours pas été retrouvés, mais grâce à l'avancée des techniques de recherche d'ADN, l'enquête pourrait être relancée.  
Dans un entretien téléphonique accordé à France Bleu Orléans, l'avocate des parents et de la fille de la victime, maître Chantal Bonnard précise :

Grâce à cette progression, en 2015, le juge d'instruction a pu faire de nouvelles expertises pour retrouver des trâces d'ADN. Elles sont faibles. Il y en a peu, mais ça suffit aujourd'hui pour faire des comparaisons avec les ADN d'autres meurtriers dans d'autres affaires 




 

Sur le même sujet

Réaction de Marc Sarreau après sa victoire sur le Tour de Vendée

Les + Lus