• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

63 jeunes intègrent la réserve opérationnelle à Orléans

Cérémonie d'intronisation - Gendarmerie d'Orléans - 22 juillet 2016
Soixante-quatre recrues ont suivi la formation pour être réservistes à Orléans. Leur formation a duré 17 jours durant lesquels ils ont été "militarisés". Ces jeunes réservistes, qui sont opérationnels immédiatement, ont décidé de s'engager juste après les attentats de Paris. / © F3
Cérémonie d'intronisation - Gendarmerie d'Orléans - 22 juillet 2016 Soixante-quatre recrues ont suivi la formation pour être réservistes à Orléans. Leur formation a duré 17 jours durant lesquels ils ont été "militarisés". Ces jeunes réservistes, qui sont opérationnels immédiatement, ont décidé de s'engager juste après les attentats de Paris. / © F3

Une cérémonie pour officialiser l'engagement de 63 réservistes s'est déroulée vendredi matin à la gendarmerie d'Orléans. Après une formation de dix-sept jours, les jeunes recrues rejoindront les rangs de la réserve opérationnelle. Un renfort attendu après les attentats de Paris et de Nice. 

Par Ch.L

Au lendemain de leur intronisation, ces jeunes réservistes iront intégrer les brigades départementales de gendarmerie pour prêter main-forte aux militaires. Sur le terrain, les recrues pourront participer à des interpellations, des opérations de police de la route ou encore à des actions de surveillance générale.

Une nouvelle formation  est programmée à la Gendarmerie d'Orléans du 28 juillet au 12 août prochains. Elle réunira 64 nouveaux candidats à la réserve opérationnelle. 

Vidéo : reportage de H.Kerrien et I.Racine 
Intervenants : les recrues Alexandre et Clémentine et le Colonel Patrick David, réserviste de la Gendarmerie 

63 jeunes intègrent la réserve opérationnelle à Orléans
Une cérémonie pour officialiser l'engagement de 63 réservistes s'est déroulée vendredi matin à la gendarmerie d'Orléans. Après une formation de dix-sept jours, les jeunes recrues rejoindront les rangs de la réserve opérationnelle. Un renfort attendu après les attentats de Paris et de Nice. Intervenants : les recrues Clémentine et le Colonel Patrick David Réserviste de la Gendarmerie - France 3  - H.Kerrien et I.Racine


 

Constitution d'une garde nationale

Après l'attentat de Nice le 14 juillet dernier, le président Francois Hollande a décidé d'augmenter le nombre de réservistes au sein des trois corps d'armée dans le but de de constituer une "garde nationale", une idée évoquée devant le Congrès après les attentats du 13 novembre. 

Quinze mille réservistes opérationnels de gendarmerie et de police seront disponibles "d'ici la fin du mois de juillet ", contre 12.000 actuellement, pour "assurer la sécurité des différents événements de l'été". La Défense va "mobiliser les 28.000 titulaires d'un contrat d'engagement pour qu'ils se tiennent prêts pour les prochaines semaines".  

François  Hollande a en outre décidé de "recourir à la réserve opérationnelle de 2e niveau", soit "un vivier supplémentaire de 10.000 retraités de la gendarmerie". 

20 000  réservistes seront recrutés d'ici 2019. 

Sur le même sujet

L'accordéoniste de Pierre Perret vous joue une chanson

Les + Lus