Centre-Val de Loire : les emplois francs, un nouveau dispositif pour encourager l'emploi dans les quartiers prioritaires

Ali Tuzen a embauché Dehia Khelifi par l'intermédiaire de l'emploi franc. / © France 3
Ali Tuzen a embauché Dehia Khelifi par l'intermédiaire de l'emploi franc. / © France 3

En place depuis le mois de janvier 2020 dans la région, les emplois francs ont pour ambition de lutter contre le chômage. Une aide est versée par Pôle Emploi aux employeurs qui embauchent un demandeur d'emploi, résidant dans un quartier prioritaire. 

Par Léa Bouquet

En cette fraîche matinée, Ali Tuzen nous accueille au stand de son magasin de fruits et légumes "Les Saveurs du Jardin", situé dans la halle de la Petite Villette à Olivet, dans la zone industrielle des Aulnaies. "Attendez, je vais chercher Dehia !", s'exclame-t-il avant de partir à la recherche de sa toute nouvelle salariée.

Le 29 janvier dernier, Ali Tuzen et Dehia Khelifi ont signé le premier emploi franc de la région Centre-Val de Loire à l'agence Pôle Emploi d'Orléans Sud : il s'agit, dans un premier temps, d'un contrat à durée déterminée de 6 mois.
 
La mise en rayon est l'une des missions de Dehia Khelifi. / © France 3
La mise en rayon est l'une des missions de Dehia Khelifi. / © France 3


L'emploi franc, qu'est-ce que c'est ?

Expérimenté dès 2018 et mis en place au mois de janvier 2020, ce dispositif a pour objectif d'encourager l'embauche des populations les plus défavorisées face à l'emploi. Très concrètement ? Une aide est versée par Pôle Emploi aux employeurs qui embauchent un demandeur d'emploi, résidant dans un quartier prioritaire. Dans notre région, il existe 52 quartiers prioritaires (voir encadré).

Toutes les entreprises, exceptés les établissements publics et les particuliers employeurs, peuvent être éligibles à ce programme. Pour une embauche en CDI, Pôle Emploi reverse 5000 euros par an sur 3 ans à l'employeur. Dans le cas d'un CDD (d'au moins 6 mois), la prime peut aller jusqu'à 2500 euros sur 2 ans, en fonction de la durée du contrat. Les aides sont versées tous les semestres.
 

Un dispositif encore méconnu

L'activité de primeur d'Ali est en pleine expansion. Il y a quelques mois, le chef d'entreprise a donc contacté Pôle Emploi pour recruter de nouveaux salariés, en passant par la procédure traditionnelle. "Mon conseiller m'a parlé du profil de Dehia, qui était alors demandeuse d'emploi. Nous avons eu un entretien et elle a ensuite fait une formation de deux mois, avant l'embauche", décrit-il.
 
Ali Tuzen recrute des salariés pour son activité. / © France 3
Ali Tuzen recrute des salariés pour son activité. / © France 3

C'est seulement dans un deuxième temps, au mois de janvier dernier, que Pôle Emploi lui a parlé pour la première fois des emplois francs et des aides pour les employeurs.

Le dispositif venait d'être mis en place et on pouvait en bénéficier car Dehia entrait dans les critères.

Effectivement, Dehia habite La Source, au sud d'Orléans, un quartier officiellement passé en zone prioritaire au début de l'année. Cette ancienne auxiliaire de vie, qui était au chômage depuis 1 an, a pu profiter d'un retour à l'emploi rapide.

Je trouve que ce nouveau dispositif est très positif", explique cette dernière. "Je n'ai personnellement jamais été discriminée à cause de mon adresse, mais je sais que ça a pu être le cas de certains de mes proches.    

Quels sont les premiers retours sur l'emploi franc ?

Seuls 5 emplois francs ont été signés sur la région depuis le début de l'année 2020, précise Pôle Emploi. Le dispositif étant encore relativement nouveau, il ne serait pas étonnant de voir ce chiffre grimper dans les mois à venir, avec le bouche-à-oreille.

Je recommande l'emploi franc aux autres employeurs, poursuit Ali. Cela permet d'avoir un petit coup de pouce financier mais surtout de casser les préjugés sur les habitants des quartiers prioritaires. Et puis, pour nous, les compétences et le rapport avec la clientèle comptent plus que le quartier du salarié.

De son côté, Dehia est emballée par son nouveau travail.

Je touche à tout : la caisse, la mise en rayon, l'entretien... J'ai pu rapidement m'intégrer dans l'équipe : ici, tout le monde se tutoie, on m'a rapidement mise à l'aise. Finalement, ce n'est pas si éloigné de mon ancien travail d'auxiliaire de vie, car il y a beaucoup de contact humain !

Pour Ali et Dehia, l'histoire continue : le CDD de 6 mois de l'Orléanaise devrait être requalifié en CDI à l'été 2020.
 

Comment savoir si vous habitez un quartier prioritaire ?

Sur la région Centre-Val de Loire, il existe 52 zones prioritaires : 19 dans le Loiret, 10 en Eure-et-Loir, 3 dans le Loir-et-Cher, 12 en Indre-et-Loire, 4 dans l'Indre et 4 également dans le Cher. Le Ministère de la Cohésion des Territoires a répertorié l'ensemble de ces quartiers, visibles en bleu sur la carte.

Vous pouvez également vérifier si vous habitez en zone prioritaire en rentrant votre adresse dans le moteur de recherche sur le site.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus