CHR d'Orléans : les enfants pourront se rendre au bloc à bord de mini voitures électriques

Les voitures, de grandes marques et de petite taille , ont envahi l'hôpital. / © Théophile Mbaka
Les voitures, de grandes marques et de petite taille , ont envahi l'hôpital. / © Théophile Mbaka

Une Ferrari rouge du plus bel effet. Une Bentley avec des sièges en cuir. Des Mercedes, deux blanches,  une rose. Une moto BMW...Pour le moment gardées sous clé et à double tour. Des voiturettes de grandes marques. L'hôpital en attend une quarantaine d'ici le 9 Avril, date de la mise en place.

Par Theophile Mbaka

De la chambre au bloc opératoire, vroum, vroum!

On connaissait les pleurs, les hurlements parfois. La peur panique des enfants quand venait l'heure fatidique d'aller au bloc opératoire. On avait beau les encourager, les embrasser très fort, les rassurer...Difficile de s'arracher au bras de ses parents et d'être confiés aux blouses blanches.

A partir de la mi-avril, les enfants qui le désirent pourront soit enfourcher une moto, soit trôner au volant d'une voiture. Faire rugir les moteurs, s'amuser avec les klaxons à travers les couloirs de l'hôpital. Le chemin du bloc opératoire va presque devenir joyeux. De quoi faire oublier pour un temps l'appréhension somme toute naturelle, la crampe à l'estomac de la salle d'opération..

Un modèle allemand de moto est aussi mis à disposition des enfants en route vers le bloc-opératoire. / © Théophile Mbaka
Un modèle allemand de moto est aussi mis à disposition des enfants en route vers le bloc-opératoire. / © Théophile Mbaka

Un bénévolat d'entreprises au grand coeur...

C'est l'Orléanais David Giovannetti qui s'inspirant de ce qu'il a vu à Valenciennes, à initié cette démarche. En chef d'entreprise pragmatique, il a battu le rappel des troupes et entraîné dans son sillage, de nombreuses PME et PMI. Une trentaine au moins d'entreprises ont joué le jeu et cette opération caritative a rencontré une large adhésion. 
Une quarantaine de voitures et de motos viendront équiper le parking enfants du CHR d'Orléans d'ici le 9 Avril, date de l'inauguration de cette démarche volontariste.. Le succès est tel que les organisateurs songent d'ores et déjà à offrir le surplus de voiturettes à d'autres établissements hospitaliers.

Reportage d'Isabelle Racine et Alain Heudes, avec comme interlocuteurs :
  •  Elodie Brichart, maman de Gaspard
  • Docteur Willy Mfam, Chef du pôle anesthésie - CHR Orléans
  • Rose Gouaisbault, Donateur


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus