"Complotiste aux relents antisémites" : polémique sur la venue de Pierre Hillard à la médiathèque d'Orléans

Publié le Mis à jour le
Écrit par Thomas Hermans .

L'auteur Pierre Hillard, adepte des théories du complot, est annoncé en conférence à la médiathèque d'Orléans le 27 septembre. Les antifas d'Orléans dénoncent une "propagande antisémite cautionnée par la mairie".

Mais qui a bien pu programmer Pierre Hillard à Orléans ? L'auteur est annoncé en conférence à l'auditorium, rue de Chanzy, le 27 septembre, pour présenter son ouvrage Des origines du mondialisme à la grande réinitialisation

Une programmation qui a déclenché l'ire du collectif antifasciste d'Orléans (Cao) sur les réseaux sociaux ce dimanche 19 septembre : "La mairie d'Orléans fait-elle la promotion des théories complotistes et de l'intégrisme religieux ?", s'interroge le collectif dans un communiqué

Car le profil -au mieux controversé- de Pierre Hillard pose question. "Sous ses atours d'universitaire sérieux, Pierre Hillard a basculé depuis de nombreuses années dans le complotisme", écrivent les antifas. Cette position est partagée par le site Conspiracy Watch, observatoire du complotisme, qui le décrit comme "évoluant dans la mouvance conspirationniste dite de la Dissidence". La Licra a de son côté dénoncé le "sinistre pédigrée" de l'auteur.

Élite juive et "nouvel ordre mondial"

Dans une vidéo publiée sur TikTok, il affirme ainsi voir la guerre en Ukraine comme "une bagarre entre différents clans d’élites juives", où les "goïms" (les non-Juifs) "sont la viande passée à la moulinette". Avant de lancer : "Les juifs, ennemis de l'Humanité", attribuant la citation à l'apôtre saint Paul. Le ton est donné. 

Le titre de la conférence qu'il doit donner à Orléans suit cette tendance complotiste : "Désordre mondial, quels sont les maîtres du jeu ?" Le texte descriptif de l'évènement s'interroge ainsi sur "un lien" entre des "évènements qui semblent se précipiter : épidémies, contrôle social, guerres, pénuries,..." Toujours selon le texte, Pierre Hillard y voit un "fil directeur commun", un mouvement "censé atteindre une sorte de paroxysme lorsque la "Grande réinitialisation", décidée récemment par un petit nombre, sera réalisée". La grande réinitialisation, sorte de reconstruction économique post-Covid proposée par le forum économique mondial, est ainsi vue par la sphère complotiste comme le plan d'une petite élite pour contrôler l'Humanité dans sa totalité. Pour Pierre Hillard, l'élite est juive. 

Extrême-droite et intégrisme catholique

Le texte descriptif de la conférence a été écrit par France Souveraineté, association orléanaise présidée par François Moury. Ce dernier ne cacherait "pas son admiration pour une figure de la fachosphère, Matthieu Raffray, un abbé intégriste", lancent les antifas dans leur communiqué. Toujours sur la thématique de l'intégrisme catholique, Pierre Hillard considère que la décapitation de Louis XVI en 1793 est "un contre-baptême, un baptême satanique". Sur le site d'extrême-droite Boulevard Voltaire, il prophétise "la punition", sous-entendue divine, pour les bâtisseurs de la pyramide de la Paix, au Kazakhstan. Un bâtiment érigé pour réunir et faire dialoguer les religions traditionnelles du monde, que Pierre Hillard voit comme une "une tentative de restauration de la tour de Babel". 

Dans leur communiqué, le collectif antifasciste d'Orléans appelle "les Orléanais à refuser que leur Médiathèque soit mise à disposition d'un tel agglomérat de complotistes à tendance intégristes venus propager leurs thèses antisémites". Et réclame "à la mairie d'Orléans qu'elle fournisse à ses administrés des explications". "On ne peut imaginer que Serge Grouard cautionne la prise de parole d'un auteur antisémite et conspirationniste dans sa ville", a également commenté la Licra d'Orléans.

Contactés, les services de la mairie confirment que Serge Grouard ne s'exprimera pas sur le sujet ce lundi 19 septembre, mais affirment regarder les éléments de la polémique.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité