Coupe de France de football : comment s'est préparé Saint-Pryvé Saint-Hilaire pour les 16e de finale contre Monaco ?

Comme la saison passée, les footballeurs de Saint-Pryvé Saint-Hilaire sont à créditer d'un beau parcours en coupe de France, comme la saison passée, ils affrontent un club de Ligue 1 en 16e de finale. Comment les joueurs de Baptiste Ridira se sont-ils préparés pour affronter Monaco? 

Pensionnaire de National 2, l'équivalent de la 4e division, le Saint-Pryvé Saint-Hilaire Football Club semble avoir pris goût à la Coupe de France. Eliminés par Rennes, club de Ligue 1 la saison passée en 16e de finale, les joueurs de Baptiste Ridira récidivent cette année.

Le 4 janvier dernier, chez eux, au stade du Grand-Clos, ils ont créé l'exploit en éliminant Toulouse, lanterne rouge de Ligue 1, avec un but dans les arrêts de jeu du temps réglementaire.

Ce lundi, direction le Stade de la Source, à Orléans, pour la réception de Monaco en 16e de finale. Qu'est-ce qui peut expliquer le succès des Bleus du Loiret ? Un bon esprit de groupe peut-être, comme nous l'explique le défenseur Manuel Sa Silva :

Manuel Da Silva : comment peut-on expliquer ces beaux parcours en coupe ?
 
Y-a-t-il eu une préparation particulière dans le cadre de la venue de Monaco? Pas vraiment. Comme lors du tour précédent, des points presse ont été organisés dans la semaine, avec un seul entraînement accessible aux médias. Pour le reste, la semaine s'est déroulée comme d'habitude.

Certains joueurs du club pratiquent une autre activité que le football. Ceux qui le désirent travaillent pour la ville, certains aux espaces verts, d'autres en milieu périscolaire. De l'avis commun, c'est un bon moyen de sortir un peu du foot, et de voir les choses autrement. Nous avons suivi trois joueurs dans leurs activités extra foot :
Les écoliers d'Hervé Bazin et des Sablons sont les premiers supporters de leurs animateurs footballeurs qu'ils retrouvent parfois au stade. Les joueurs sont sur place à midi et à la sortie des classes, à 16h, avant ou après les entrainements, et les séances de kiné, chaque jeudi.

Ils sont un peu des exemples pour ces gamins qui vivent l'aventure avec eux. Chacun rêve de s'illustrer face à un club pro, tous n'en auront pas l'opportunité. Ainsi par exemple, Allan Hunou, gardien titulaire du club... en championnat. Il vit la coupe par procuration, mais la chose était entendue dès le début de saison:
 
Allan Hunou, gardien titulaire de l'équipe, ne dispute pas la Coupe de France mais vibre avec le groupe.
 Sur le banc lors de la victoire contre Toulouse, il a eu très chaud, et s'est cassé la voix pour encourager les copains, et ce lundi, ce sera pareil :

S'il faut balancer la gourde, s'il faut encourager les copains, on est à là, à fond, à fond. On est dans le même bâteau, et on va essayer de le faire ensemble.

Tout Saint-Pryvé est derrière ses joueurs, comme les villes alentours. Alexis Delacour, Grégoire Grichois et Frédéric Marche sont allés prendre la température à quelques heures de la rencontre, qui va se jouer à guichets fermés : 
 
Saint-Pryvé derrière son club de football

En route vers un nouvel exploit. Forcément, les supporters y croient. La rencontre entre Saint-Pryvé-Saint-Hilaire et Monaco débute à 21h au stade de la Source à Orléans, le vainqueur affrontera Saint-Etienne en 8e de finale à la fin du mois.