• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Les filles de l'US Orléans Loiret Judo qualifiées pour la Coupe d'Europe des clubs

3e des championnats de France de 1ère division, les Orléanaises ont obtenu aussi un billet pour l'Europe / © US Orléans Loiret Judo Jujitsu
3e des championnats de France de 1ère division, les Orléanaises ont obtenu aussi un billet pour l'Europe / © US Orléans Loiret Judo Jujitsu

3e des championnats de France de 1ère division par équipe à Trélazé, en Maine-et-Loire, les Orléanaises ont décroché un billet pour la  coupe d'Europe des clubs. Les garçons sont relégués en 2e division.

Par Christelle Chapiotin

A l'image des équipes nationales de football, ce week-end, c'est sur les filles que l'US Orléans Loiret Judo Jujitsu devait miser à l'occasion des championnats de France par équipe de 1ère division, qui se déroulaient à Trélazé, près d'Angers, en Maine-et-Loire.

34 équipes au départ, et la 3e marche du podium à l'arrivée pour les filles, emmenées par Tony Rodriguez, responsable du haut niveau. Battues en 1/2 finale par les futures gagnantes, l'ES Blanc Mesnil, les Orléanaises ont trouvé les ressources nécessaires pour repartir au combat.
 

Résultat, un match rondement mené et une dernière victoire sur Marnaval pour décrocher une médaille de bronze, et une qualification pour la coupe d'Europe des clubs en prime.

Autre motif de satisfaction, malgré cette 1/2 finale perdue, la belle victoire d'Audrey Tcheuméo sur Madeleine Malonga, titulaire aux prochains championnats d'Europe.
 
Cette photo de famille illustre la fierté du club orléanais pour ses championnes, parmi lesquelles  Hélène Receveaux, qui a d'ailleurs partagé sa joie sur les réseaux sociaux.


Et si les garçons de Blanc Mesnil ont marché sur les traces des filles en s'imposant le lendemain, il n'en a pas été de même pour des Orléanais diminués par des blessures, relégués en 2e division.

Battus d'entrée par l'un des favoris, Sainte-Geneviève-des-Bois, qui a d'ailleurs terminé sur la 2e marche du podium. ils n'ont pas réussi à s'extirper des repêchages et devront passer par la D2 avant d'espérer retrouver l'élite.

 

Sur le même sujet

"BatOloire" : le transport atypique de l'été à Orléans

Les + Lus