La grogne se poursuit chez les policiers

Publié le Mis à jour le
Écrit par Elsa Cadier
Les policiers du Loiret ce sont rassemblés ce vendredi soir place du Martroi à Orléans
Les policiers du Loiret ce sont rassemblés ce vendredi soir place du Martroi à Orléans © France 3 Centre-Val de Loire

Depuis l'affaire des policiers attaqués par des cocktails Molotov dans l'Essonne, le mouvement de protestation se durcit. Ce vendredi soir, ils étaient plus d'une centaine présents place du Martroi à Orléans dans le Loiret. Ils s'insurgent contre les violences qu'ils subissent quotidiennement

Samedi 8 octobre, quatre policiers étaient attaqués aux cocktails Molotov dans l'Essonne à Viry-Chatillon. L'un d'eux, grièvement brûlé est toujours hospitalisé. Depuis, la colère monte, les langues se délient et les "grèves du zèle" se multiplient à l'appel du syndicat "Alliance". Après plusieurs nuits de manifestations rassemblant des centaines d'agents à Paris, en banlieue et en province, les policiers ont obtenu des gages qui n'ont toutefois pas réussi à faire retomber la colère, deux semaines après l'attaque.

Ce vendredi soir, c'était au tour des policiers du Loiret, tous secteurs confondus, de manifester place du Martroi à Orléans.
Les policiers ont prévu de se rassembler devant le palais de justice tous les mardis.

Comme d'habitude la police n'est pas toujours très bien entendue. Peut-être que là ça va quand même déclencher quelque chose. Nous sommes là pour soutenir notre collègue toujours à l'hôpital et tous ceux qui se font encore caillasser tous les soirs depuis que ça s'est passé. Tous les jours des collègues se font blesser et on en parle jamais. C'est normal, c'est le travail, mais on est pas payés pour se faire taper dessus ou pour se faire caillasser ou brûler, nous dit une policière en colère.
 

durée de la vidéo: 01 min 16
Manifestation des policiers à Orléans ©France 3 Centre-Val de Loire

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.