Loiret : six mois ferme pour avoir lancé un colis au-dessus du mur de la prison de Saran en plein confinement

Pour avoir jeté, en plein confinement, un colis avec un téléphone à un détenu de la prison de Saran (Loiret), un homme venu des Yvelines a été condamné à six mois de prison ferme à Orléans.
Le colis a été jeté au-dessus du mur d'enceinte de la prison de Saran (Loiret).
Le colis a été jeté au-dessus du mur d'enceinte de la prison de Saran (Loiret). © Thomas Padilla/MAXPPP
Dimanche 12 Avril, à l'extérieur du centre pénitentiaire d'Orléans-Saran (CPOS), deux hommes ont cherché à remettre à un détenu un colis contenant un téléphone, qu'ils ont jeté au-dessus du mur d'enceinte de la prison.

"Ils ont été repérés par un surveillant qui était dans le mirador, qui a donné l'alerte au commissariat", indique le parquet, confirmant une information du quotidien La République du Centre.

Domiciliés dans les Yvelines, les deux hommes avaient bravé le confinement en se rendant dans le Loiret, à bord d'une voiture empruntée chez la mère du principal mis en cause. Ils ont été interpellés quand ils ont voulu s'enfuir.

Jugés mercredi 15 Avril par le tribunal correctionnel d'Orléans, les deux hommes ont reconnu les faits pendant l'audience lors de laquelle, pour des questions d'hygiène, ils ont comparu masqué.

Âgé de 25 ans et 20 ans, le premier était poursuivi pour "remise illicite d'objet à un détenu" aux côtés du second jugé lui pour complicité.

Suivant les réquisitions du parquet, le tribunal a condamné le principal mis en cause, qui présentait 25 mentions à son casier, à six mois d'emprisonnement. Son complice a été condamné à trois mois d'emprisonnement, une peine aménageable.
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice covid-19 santé société prison