Il enfreint le confinement pour la quatrième fois, en possession de cannabis : quatorze mois de prison

La police contrôle quotidiennement le respect du confinement face au coronavirus. Photo d'illustration / © Maxime JEGAT / Maxppp
La police contrôle quotidiennement le respect du confinement face au coronavirus. Photo d'illustration / © Maxime JEGAT / Maxppp

Un homme de vingt ans a été condamné à quatorze mois de prison ferme par le tribunal correctionnel d'Orléans. Il avait été interpellé pour la quatrième fois en violation des règles de confinement et se trouvait en possession de cannabis.

Par Bertrand Mallen

A vouloir trop sortir, on peut finir derrière les barreaux. Un jeune homme de vingt ans en a fait l'amère expérience ce lundi 6 avril, lorsque le tribunal correctionnel d'Orléans l'a condamné à quatorze mois de prison ferme (dont deux mois pour violation de sursis) pour transport et détention de drogue en récidive et violation délictuelle du confinement.
 

Une première à Orléans

L'individu avait été interpellé en possession de 75 grammes de cannabis à Fleury-les-Aubrais, dans la nuit de jeudi à vendredi. Il s'agissait de la quatrième fois que la police le trouvait en violation du confinement depuis le 26 mars.

Le non-respect du confinement à répétition constitue désormais une "violation délictuelle" des règles instaurées pour limiter la propagation du Covid-19, et peut mener à six mois d'emprisonnement et 3750 € d'amende. L'homme devra en outre passer huit de mois de plus en prison pour purger une autre peine. Il s'agit de la première condamnation de ce type prononcée à Orléans depuis le début de la pandémie du Covid-19.

Sur le même sujet

Les + Lus