Cet article date de plus de 4 ans

Manifestation de policiers à Orléans

Les policiers se sont à nouveau mobilisés, ce midi, en France et dans plusieurs villes de la région Centre-Val de Loire. Ils réclament plus de moyens et des peines plus sévères. Ils ont également été rejoint par les pompiers.
Plusieurs centaines de policiers ont défilé à la mi-journée dans plusieurs villes de la région Centre-Val de Loire pour prostester contre leurs conditions de travail. A Orléans, il étaient environ 150 personnes, la plupart en civil et une vingtaine en tenue de policiers, à avoir marché en silence de l'hôtel de police jusqu'à la préfecture. Des pompiers ont rejoint le défilé. 

Les #policiersencolère ont défilé silencieusement ce midi à #Orléans, accompagnés de civils et de pompiers

Une photo publiée par France 3 Centre-Val de Loire (@france3centrevaldeloire) le

Des syndicats policiers reçus par François Hollande


Si ces manifestations ne revendiquaient officiellement aucune affiliation syndicale, elles correspondent à l'appel lancé pour une "marche de la colère policière et citoyenne" par le syndicat Unité SGP police-FO. Les initiateurs du mouvement de grogne qui dure depuis dix jours et qui s'est développé hors de tout cadre politique ou syndical, tiennent pour leur part, leur propre rassemblement à 14h devant l'Assemblée nationale pour porter leurs revendications : plus de moyens et des sanctions pénales plus sévères et une révision des règles de la légitime défense.

Le président François Hollande recevra à 18h des représentants de syndicats policiers.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité region centre-val de loire politique fusion des régions réforme territoriale