Militaire agressé dans le train Paris-Orléans : l'homme jugé ce lundi

Un militaire en permission a été agressé dans le train  Paris-limoges jeudi. L'agresseur neutralisé a été remis à la police en gare des Aubrais.

© France 3 Centre-Val de Loire
En civil à l'occasion d'une permission, un militaire a été identifié par son sac militaire et pris à partie par un homme de 53 ans en état d'ébriété. L'agression a eu lieu dans un compartiment du train Paris-Limoges le 19 septembre. D'abord agressé verbalement sans répondre, le permissionnaire a vu son agresseur sortir une arme de poing. Braqué avec le pistolet, le militaire est alors intervenu pour neutraliser son agresseur. L'arme utilisée était vide, il s'agit d'un vrai pistolet 6.35. Une fois l'homme neutralisé, il a été remis à la police en gare des Aubrais.
Placé en garde à vue, l'agresseur du militaire sera jugé à Orléans ce lundi dans le cadre de la comparution immédiate. Il sera jugé pour violences avec arme.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société armée sécurité