Orléans : avis de recherche après la disparition inquiétante d'un homme de 95 ans

Publié le Mis à jour le
Écrit par Romane Sabathier
Edouard Gomez est porté disparu depuis le mercredi 1er décembre.
Edouard Gomez est porté disparu depuis le mercredi 1er décembre. © Béatrice Calderon

La famille d'Edouard Gomez s'inquiète de la disparition de cet homme de 95 ans, domicilié à Saint-Jean-le-Blanc. Il est porté disparu depuis le mercredi 1er décembre.

Edouard Gomez, 96 ans et habitant Saint Jean le Blanc, a disparu depuis le mercredi 1er décembre. C'est son fils qui a donné l'alerte le lendemain à 22h40 au Commissariat Central d'Orléans. La police aurait lancé une procédure pour disparition inquiétante selon nos confrères de France Bleu.

Une disparition "inquiétante" selon ses proches

L'homme a été vu pour la dernière fois à la sortie du salon de coiffure "RIF COIF" à Saint-Jean-le-Blanc aux alentours de 17h30. Il serait parti seul à bord de sa Peugeot 205 de couleur blanche immatriculée 5166 VF 45 et serait inconnu des services de police pour des faits de disparition. "Il s'occupait beaucoup de sa femme donc sa disparition nous inquiète beaucoup" explique sa nièce. En effet, l'homme passait le moins de temps possible à l'extérieur par peur de la laisser seule chez eux. 

D'après ses proches, il est de type européen, mesure environ 1m60, les yeux marrons, de corpulence normale, les cheveux poivre et sel avec une calvitie bien prononcée et portait en temps normal des appareils auditifs, retrouvés chez lui cette fois-ci. Il serait également porteur d'un jean ainsi que d'une ou plusieurs vestes en laine. Il ne souffre d'aucune maladie connue selon sa famille. 

Si vous disposez de la moindre information, contactez le commissariat d'Orléans au 02.38.24.30.00

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.