• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Orléans : dans les coulisses du BRGM

Carte de la météo des nappes en région Centre-Val de Loire / © F3 CVDL
Carte de la météo des nappes en région Centre-Val de Loire / © F3 CVDL

À Orléans, au Bureau de Recherches Géologiques et Minières, on s'intéresse au sous-sol de notre région. Entrons dans ce centre de recherche pour y découvrir ce que le public ne voit pas !

Par C. Mette et S. Machoro

Épisode 01/04

Avant d'autoriser ou de limiter le prélèvement d'eau, préfectures, agriculteurs et industriels sont attentif à un document mensuel produit par le BRGM : la météo des nappes. Spécialiste de la connaissance du sous-sol et donc des nappes phréatiques qui s'y trouvent, le BRGM suit avec précision l'évolution de la ressource en eau.

Partez à la découverte des nappes de notre région avec le BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières). Connaissez-vous le piézomètre ? Appareil permettant de surveiller l'évolution de l'état de la ressource.
 


Épisode 02/04

Dans ce nouvel épisode, découvrez un "Data Center" : centre de stockage de données informatiques ultra-puissant, d'une incroyable capacité de stockages. Une vingtaine d'informaticiens ont pour seule mission d'assurer le bon fonctionnement de cet outil. Des bases de données à la disposition des chercheurs mais aussi du public à travers la diffusion sur le web...
 


Épisode 03/04

C'est un peu les archives et la bibliothèque des géologues, la géothèque du BRGM conserve le fruit des forages réalisés dans le sous-sol français. Un inventaire de la composition du sous-sol accessible aux chercheurs qui peuvent ainsi remonter dans le temps sur plusieurs millions d'année. Sous forme d'argile et de roche, le passé du sol se révèle !
 


Épisode 04/04 

Dans le BRGM, il y a référence à la mine et depuis quelques années à la mine secondaire. Il s'agit de ré-utiliser des minerais déjà transformé par l'industrie en objet de consommation. Une vingtaine de chercheurs du BRGM élaborent les techniques de recyclage de demain, pour que nos déchets deviennent une ressource. Déchet urbain, résidus miniers, déchet d'incinération, électronique, gravats... le champ d'investigation est celui d'une société de consommation friande de nouveaux produits.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Pourquoi un terminal Pôle Emploi à Artenay ?

Les + Lus