• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

“Orléans - Nouvelle Orléans” : jumelage réussi !

Olivier Carré et Mitch Landrieu ont signé l'acte de jumelage
Olivier Carré et Mitch Landrieu ont signé l'acte de jumelage

 A La Nouvelle Orléans, un jumelage a été officialisé avec Orléans et une grande fête organisée au quartier Français.

Par Flavien Texier

C'est fait, La Nouvelle-Orléans qui fête cette année son tricentenaire est désormais jumelée avec... Orléans.
Les deux villes, qui estiment partager de nombreuses "visions", ont décidé le week end dernier d'unir leurs destins. 
Une officialisation qui s'est déroulée à l'occasion d'une grande fête organisée dans les rues du quartier Français de la ville de Louisiane. Sur place le maire d'Orléans Olivier Carré, accompagné pour l'occasion d'une délégation d'élus Orléanais, a participé à la signature officielle de ce jumelage.

Un jumelage qui à l'avenir va s'articuler concrêtement autour de trois thèmes : l'entrepreneuriat, la gestion de l'eau et la culture. Sur ce dernier aspect, Olivier Carré espère développer un "état d'esprit" Orléanais, afin que la cité soit animée de manière plus conviviale : "La culture doit être vivante, un festival ce n'est pas seulement trois jours, c'est toute l'année."

La fête au quartier Français 

Samedi dernier, en marge de cette signature, près de 400 personnes ont donc marché dans les rues du quartier Français, accompagnés de musiciens.  Jeanne et son escorte mais aussi d'autres personnages comme par exemple le roi Charles-VII étaient ainsi représentés.
La parade a débuté vers 18 heures heure locale et s'est achevée peu après 20 heures avec la cérémonie de couronnement du roi. Ce dernier a ensuite partagé une galette avec jeanne!

 A La Nouvelle-Orléans Jeanne s'appelle Martha

 Martha Pinney une jeune étudiante en deuxième année à la Louis McGehee High school  participe à toutes les processions depuis dix ans. C'est elle qui a été choisi pour représenter Jeanne en Amérique. Pour incarner la pucelle d'Orléans il faut être âgée de 16 à 19 ans, habiter La Nouvelle Orléans, avoir des lettres de recommandation et posséder des notions de français. 
Le consul général de France à La Nouvelle Orléans a assisté à la parade. Une cérémonie de bénédiction de l'épée a également été organisée en la cathédrale Saint-Louis.
Sur place la confrérie de Jeanne d'Arc organise ces fêtes depuis dix ans. La présidente et fondatrice de la parade s'est beaucoup inspirée du défilé Orléanais. 


Sur le même sujet

Pourquoi un terminal Pôle Emploi à Artenay ?

Les + Lus