• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

“Pas de bébé à la consigne” : une trentaine de salariés de la petite enfance devant la mairie d'Orléans

Les professionnels de la petite enfance se sont rassemblés devant la mairie d'Orléans / © Yacha Hajzler / France 3
Les professionnels de la petite enfance se sont rassemblés devant la mairie d'Orléans / © Yacha Hajzler / France 3

Ils étaient une trentaine ce jeudi 28 mars à manifester devant la mairie d'Orléans. A l'appel de la CGT et de la CFDT, les professionnels de l'enfance ont protesté contre la dégradation des conditions d'accueil dans les crèches.

Par Yacha Hajzler, Bertrand Mallen

"On cherche à rentabiliser ce qui doit rester un service public." Pour le porte-parole de la CFDT, la politique du gouvernement vis-à-vis de la petite enfance revient à transformer les crèches en "boîtes de sardines" afin de faire des économies. Les salariés des crèches, emmenés par leurs syndicats, craignent en effet un projet de réforme du gouvernement les concernant. Parmi les changements redoutés : la mise en place de possibilités d'accueil en surnombre tous les jours de la semaine et une "lourde dégradation des conditions d'accueil des jeunes enfants et de leur famille".

Regardez cette vidéo qui relate la mobilisation devant la mairie d'Orléans :


Le rassemblement devant la mairie d'Orléans fait écho au mouvement national du collectif "Pas de bébé à la consigne", qui a également appelé à manifester devant le Ministère des Solidarités et de la santé, à Paris. Le collectif dénonce la "simplification du cadre normatif" applicable aux "différents modes d'accueil du jeune enfant", que le gouvernement doit mener par ordonnance.

A lire aussi

Sur le même sujet

Thenay : record de fréquentation pour la Route 41

Les + Lus