Pédophilie : André Fort et Pierre de Castelet seront jugés le 30 octobre

André Fort sera lui jugé pour n'avoir pas dénoncé les agissements pédophiles du prêtre Pierre de Castelet. / © PHOTOPQR/REPUBLIQUE DU CENTRE
André Fort sera lui jugé pour n'avoir pas dénoncé les agissements pédophiles du prêtre Pierre de Castelet. / © PHOTOPQR/REPUBLIQUE DU CENTRE

Pierre de Castelet est soupçonné d'attouchements sur mineurs. André Fort, mis au courant de ses agissements, ne l'aurait pas dénoncé. Les deux hommes seront jugés le 30 octobre. 

Par Avec AFP

Ils passeront ensemble devant le tribunal correctionnel d'Orléans, comme un écho sinistre des faits qui leurs sont reprochés. Pierre de Castelet, prêtre du diocèse d'Orléans, et l'ancien évêque du dioèse, André Fort, seront jugés le 30 octobre.

L'abbé de Castelet a été mis en examen en 2012 après des agressions sexuelles sur mineurs de 15 ans lors d'un camp d'été en juillet 1993. Il est reproché à l'ex-évêque orléanais, mis en examen en 2017, de n'avoir pas dénoncé l'abbé Pierre de Castelet, 69 ans, alors qu'il avait pourtant été informé des soupçons portés sur le prêtre. 
  
L'évêque d'Orléans, monseigneur Jacques Blaquart avait indiqué l'année dernière que l'enquête avait mis en évidence 8 ou 9 cas d'attouchements sur mineurs, des victimes âgées d'une douzaine d'années. Trois d'entre eux se sont constitués partie civile. 

Les faits avaient été révélés en 2008 par l'un des plaignants auprès de l'évêché dans un courrier où il faisait état d'attouchements en 1993 lors d'un camp du Mouvement eucharistique des jeunes (MEJ) où officiait l'abbé de Castelet en tant qu'aumônier.
    

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus