Pourquoi l'A10 a-t-elle été inondée ?

Inondations : le 31 mai 2016, près de 400 véhicules se sont retrouvés piégés sur l'A10 entre Orléans et Saran (Loiret) / © F3
Inondations : le 31 mai 2016, près de 400 véhicules se sont retrouvés piégés sur l'A10 entre Orléans et Saran (Loiret) / © F3

L'inondation de l'autoroute A10 entre Orléans et Saran pourrait être due à des bassins de rétention trop petits mais aussi aux rivières souterraines qui alimentent la nappe de Beauce et qui les auraient fait déborder. Un risque signalé aux pouvoirs publics au moment de la construction de l'autoroute

Par Ch.L

Les inondations de la semaine dernière n'ont pas fini de défrayer la chronique. En particulier, celle qui concerne l'autoroute A10 entre Orléans et Saran.
Au delà des explications "officielles" et l'abondance des pluies qui se sont abattues sur la région, une hypothèse circule sur les réseaux sociaux : "Le gonflement des rivières souterraines qui alimentent la nappe de Beauce se seraient libérées, via les bassins de rétension trop petits qui ont été construits en bordure de l'A10." 
video : les explications de Jean-Pierre Aubry et de Maïla Mendy
Intervenants : Jonathan Bourdeau-Garrel Chargé de mission "Eau" - France Nature Environnement et Guy Janvrot Président de Nature Centre
Pourquoi l'A10 a-t-elle été inondée ?
Les inondations de la semaine dernière n'ont pas fini de défrayer la chronique en particulier celle qui concerne l'autoroute A10 entre Orléans et Saran. Au delà des explication "officielles", l'abondance des pluies qui se sont abattues sur la région, une hypothèse circule sur les réseaux sociaux : "le gonflement des rivières sous terraines qui alimentent la nappe de Beauce " qui se seraient libérées, via les bassins de rétension trop petits qui ont été construits en bordure de l'A10. Intervenants : Jonathan Bourdeau-Garrel Chargé de mission "Eau" - France Nature Environnement et Guy Janvrot Président de Nature Centre  - France 3  - J.P Aubry - M Mendy

Près de 400 véhicules s'étaient retrouvés piégés¨sur l'A10 par une montée brutale des eaux le 31 mai dernier. Les automobilistes et chauffeurs routiers avaient été pris en charge par Vinci pour être rapatriés à leur domicile ou hébergés à proximité.

Après une semaine de pompage, les travaux de terrassement pour la création d’un nouveau bassin de rétention de 5 000 m3 sont achevés. Vinci est toutefois dans l’incapacité d’indiquer quand l’autoroute pourra être rouverte. "Il faudra ensuite vérifier l’état de l’ouvrage une fois que l’eau se sera retirée", ce qui exige des études poussées, avance-t-on chez Vinci.

L’A10 est l’un axes les plus fréquentés de France, avec 40 000 véhicules par jour sur ce tronçon

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus