REPLAY. Les oubliés du Ségur sous tension face à la dégradation du climat social

Diffusé du au Publié le
Écrit par Bertrand Mallen .

Confrontés à des problèmes de recrutement et à de mauvaises conditions de travail, les salariés des établissements médico-sociaux et de santé de la région ont manifesté ce 27 septembre. Également dans votre JT : le déménagement d'un site Seveso et le portrait d'une dessinatrice et votre série sur les stars des réseaux sociaux.

Ce mardi 27 septembre marquait une journée de mobilisation dans les établissements médico sociaux et de santé de la région. Ils sont non seulement confrontés à de très importants problèmes de recrutement, mais surtout à un climat social qui se dégrade.

Une partie de leur personnel n’a pas pu bénéficier de la prime de revalorisation salariale versée dans le cadre du Ségur de la santé. Ils se sentent oubliés. L'équipe de France 3 Centre-Val de Loire s'est rendue dans un établissement et service d'aide par le travail (Esat) de Boigny-sur-Bionne, dans le Loiret.

En Indre-et-Loire, Primagaz déménage

Le site Primagaz de Saint-Pierre-des-Corps, près de Tours, est en cours de démantèlement. Les 40 000 mètres carrés du site sont déjà en cours de réhabilitations. L'urbanisation intense n'était plus compatible avec l'existence de ce site classé Seveso. Les activités gazières sont transférées sur un site isolé de Druyes, une petite commune d'Indre-et-Loire, au bord de l'A85.

Pas facile d'être une star des réseaux

Deuxième épisode de votre série sur les stars des réseaux sociaux. Ce lundi vous avez rencontré Pauline, 18 ans, influenceuse sur TikTok à Tours. Derrière l'écran, il n'est pas toujours facile d'articuler la célébrité avec la vie privée, ni de se faire des amis.

Portrait d'une illustratrice

Ce weekend du 1er octobre, c’est la 26e édition du Bulleberry, le festival de BD de Bourges. Au programme: expositions, dédicaces et animations diverses. Parmi les auteurs invités cette année, Lydie Baron, berruyère et illustratrice de romans destinés au jeune public. France 3 l'a rencontrée.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité