VIDÉO. Réchauffement climatique, élections en Argentine et robots : on a répondu aux questions des élèves d'une école primaire

durée de la vidéo : 00h02mn47s
Questions de génération du 21/011 G. Kevorkian / France Télévisions ©France télévisions

Chaque semaine, un journaliste de France 3 Centre-Val de Loire répond aux questions de trois élèves. Cette semaine nous répondons aux élèves de la classe CM2 de l’école primaire Charles Pensée à Orléans.

Les questions posées par les élèves sont choisies par eux-mêmes selon leurs envies, leurs interrogations et leur curiosité du monde qui les entoure !

L’élection du nouveau président argentin Javier Milei est une bonne chose ?

Lalie, 8 ans

Lalie, ta question est pile dans l’actualité ! Dimanche 19 novembre, Javier Milei, a remporté l’élection présidentielle. Mais est-ce une bonne chose ? Un journaliste n’a pas à prendre parti, ni donner son avis. Cependant, nous pouvons te donner quelques informations factuelles. Il a été élu démocratiquement, avec plus de 55% des voix. Il se présente comme anti-système, anti-avortement, climatosceptique et ultralibéral.

Économiste de formation, il veut réaliser d’énormes coupes budgétaires dans son nouveau gouvernement. Comment ? Il annonce publiquement sa volonté de supprimer des ministères comme l’éducation, le sport, ou encore la santé.

Pour mettre en place son programme, il a besoin de la majorité au Parlement argentin, et ce n’est pas encore le cas. Pour en savoir davantage sur lui et son programme, je te propose d’aller lire l’article de nos confrères de franceinfo.

Combien de temps encore va durer le réchauffement climatique ?

Dorian, 9 ans

Dorian, c’est une question à laquelle il n’est pas facile de répondre. Mais je vais essayer ! Selon les scientifiques du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat), il existe un seuil à ne pas dépasser. Ils appellent cela le point de non-retour. Selon eux, si les températures moyennes augmentent entre 1 à 2 degrés, le point de non-retour sera atteint en 2045. Or, ce 23 novembre, la température mondiale a pour la première fois été supérieure de 2°C aux températures moyennes d'avant l'ère industrielle.

L’écosystème de la Terre est donc déjà en danger. Mais de nouvelles problématiques vont apparaître ou s'intensifier : extinction d’espèces menacées, submersion par la montée des eaux d’îles et des villes côtières, pour ne te donner que deux exemples. Afin de limiter les dégâts, les scientifiques demandent urgemment aux Etats de réduire de moitié les émissions de CO2, le plus vite possible.

Est-ce que vous montrez toutes les questions avant de filmer, à vos invités ?

Hafsa, 10 ans

C’est une question très intéressante Hafsa. La réponse est non ! Quel que soit son invité, un bon journaliste, ne donne pas ses questions à l’avance, sinon ce ne serait plus du journaliste mais de la communication ! Cependant nous avons évidemment un temps d’échanges avec notre invité avant le début de l’interview. On discute de tout et de rien. Pourquoi ? C’est aussi une manière de mettre à l’aise la personne, de la "dé-stresser" face à une caméra et un micro.

Ceci étant dit, est-ce que parfois, des personnes demandent à l’avance les questions précises. Alors comment réagit-on ? Pour ma part, je botte en touche. Je leur dis que je ne sais pas encore, je suis indécis. Cela me permet de mettre de côté cette pression, et de me concentrer sur mon interview à venir.

Les robots pourraient tous nous remplacer ?

Kadidiatou, 10 ans

durée de la vidéo : 00h00mn06s
Questions de génération du 21/11 G. Kevorkian / S. Foucault / France Télévisions ©France télévisions
 

On parle beaucoup des robots en ce moment. Il faut dire que la technologie évolue très vite et qu’ils font de plus en plus partie de notre quotidien. Avant, on les voyait surtout dans des grosses usines, sur des chaînes d’assemblage. Désormais ils sont de plus en plus présents dans de nombreux secteurs d’activité.

Dans les métiers de service, dans les commerces, les transports et les maisons de retraite par exemple.

A Tours, une équipe de chercheurs a développé deux petits robots, Medi Pep et Chiligo, pour s’occuper de personnes âgées. Ils peuvent par exemple prendre la tension, la température ou passer dans les chambres pour rappeler des informations aux patients. Les avantages, c’est qu’un robot peut travailler sans s’arrêter. Il n'a pas besoin de manger, ni de se reposer.

Les robots vont donc dans les prochaines années prendre de plus en plus de place notamment sur des tâches répétitives ou contraignantes pour les humains.

Alors oui, ils vont remplacer des emplois, mais ils en créeront d’autres.

Mais même si l’intelligence artificielle est de plus en plus performante, les robots ne peuvent pas ressentir les nuances et les contextes complexes de la vie humaine.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Centre-Val de Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité