Cet article date de plus de 3 ans

Pithiviers : le repreneur d'Isochem choisi, 13 emplois supprimés

Le tribunal de commerce a choisi un groupe américain pour reprendre l'entreprise de chimie fine qui emploie 96 personnes dans le Loiret. 
Isochem en redressement judiciaire : 96 emplois sont menacés sur le site de Pithiviers dans le Loiret
Isochem en redressement judiciaire : 96 emplois sont menacés sur le site de Pithiviers dans le Loiret © F3 Centre-Val de Loire

Le tribunal de commerce d'Evry a choisi mercredi le groupe américain PMC pour reprendre Isochem, à défaut du groupe français Axyntis. La décision était attendue par les salariés du groupe et n'a pas créé la surprise. 24 licenciements sont prévus, dont 13 sur le site de Pithiviers (Loiret) qui emploie 96 personnes. Au total, le groupe de chimie fine compte près de 300 salariés sur 4 sites en France.

Isochem s'était déclaré en cessation de paiements fin juin. La société avait été frappée de plein fouet par l'annulation brutale de toutes les commandes de son principal client «en contrat depuis cinq ans» et qui représentait «environ 35% de son chiffre d'affaires annuel», avait-t-on précisé de source proche du dossier. Il s'agirait du laboratoire pharmaceutique américain Gilead, qui a invoqué la baisse des perspectives de vente de ses médicaments contre l'hépatite C en Asie, selon Nasser Hammiche, délégué CGT du groupe interrogé par l'AFP. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi économie social crise économique