Amazon prolonge à nouveau la fermeture de ses entrepôts, dont celui de Saran dans le Loiret, jusqu'au 25 avril

Les entrepôts d'Amazon à Saran, fermés jusqu'au 25 avril 2020. / © OLIVIER ARANDEL/LE PARISIEN/MAXPPP
Les entrepôts d'Amazon à Saran, fermés jusqu'au 25 avril 2020. / © OLIVIER ARANDEL/LE PARISIEN/MAXPPP

La direction d'Amazon prolonge une seconde fois la fermeture provisoire de ses centres de distribution - jusqu'au samedi 25 avril inclus - en attendant la décision en appel du tribunal de Versailles le 24 avril.

Par Elsa Cadier

Après l'évaluation des risques effectuée par la direction d'Amazon, conjointement avec les partenaires sociaux, et suite à l'audience en appel du mardi 21 avril, Amazon France a pris la décision de poursuivre la fermeture de ses entrepôts, dont celui de Saran dans le Loiret jusqu'au 25 avril.

Toujours "perplexe", la direction préfère donc attendre la décision du tribunal :

"Nous maintenons temporairement la suspension de l'activitéNous réévaluerons notre position une fois que l’arrêt de la cour d'appel aura été rendu vendredi 24 avril", a annoncé Amazon dans un communiqué, précisant qu'il sera demandé aux salariés de "rester chez eux jusqu'au samedi 25 avril inclus" et qu'ils "percevront leur plein salaire".

Rappel des faits

Saisi par le syndicat Sud, le tribunal de Nanterre avait enjoint le 14 avril à Amazon France de limiter ses activités à des produits essentiels (hygiène, produits médicaux et alimentation), sous peine d'une amende d'un million d'euros par infraction constatée.

Jugeant la distinction entre les types de produits ambiguë et face au risque d'être financièrement sanctionné, Amazon avait alors annoncé fermer provisoirement ses sites de distribution jusqu'au lundi 20 avril inclus, pour nettoyer ses entrepôts et conduire une évaluation des risques face au Covid-19, mettant ainsi ses salariés au chômage partiel.

En parallèle, la direction avait fait appel de la décision du tribunal et prolongé de deux jours la fermeture. Elle vient d'être prolongée une seconde fois à l'issue de l'audience du mardi 21 avril en attendant que l'arrêt de la cours d'appel soit rendu le vendredi 24 avril.

Les clients toujours livrés, mais des délais plus longs

Dans une lettre datant du 14 avril, Frédéric Duval, directeur général d'Amazon, avait assuré à ses clients qu'ils seraient toujours livrés :

Nous continuerons de vous donner accès aux produits dont vous avez besoin, grâce à la solidité de notre réseau de distribution mondial et aux entreprises indépendantes qui vendent sur amazon.fr, sans restriction de catégorie. 

Les salariés d'Amazon Etats-Unis en grève

Mais à l'étranger, la colère monte aussi chez les salariés. Un appel à la grève a été lancé depuis mardi 21 avril. Plus de 300 salariés d'Amazon Etats-Unis se sont engagés à ne pas se rendre sur leur lieu de travail pour demander une amélioration des conditions sanitaires dans les entrepôts face au Covid-19. 

Le géant américain du commerce en ligne est accusé depuis le début de la pandémie de Covid-19 de ne pas suffisamment protéger ses employés.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus