Loiret : l’exposition de peintures et de sculptures "Bande de Naifs" va vous en mettre plein les yeux à Saran

L’exposition "Bande de naïfs" est à voir à la galerie du château de l’Etang et à la médiathèque de Saran. Elle nous présente des œuvres de peinture et de sculpture dans le style « art naif ».

Peinture «Fugue pour un saxo» de Christian Vassort
Peinture «Fugue pour un saxo» de Christian Vassort © Denis Vandevelde service communication de la ville de Saran

La galerie de l’Etang à Saran avait prévu en ce début d’année de présenter au public une exposition intitulée « Bande de Naïfs». Mais à cause du contexte sanitaire, il est impossible d’ouvrir la galerie aux visiteurs. Qu’importe… il a été décidé de présenter tout de même les œuvres de peintres et sculpteurs.

La crise sanitaire ne nous permettant pas d’ouvrir au public, l’idée a été de maintenir l’exposition pour garder surtout le lien avec les usagers de la galerie et les artistes mais d’exposer les oeuvres dans trois endroits différents. 

Michèle Abomes, Galerie de l’Etang à Saran

La galerie du château de l’Etang
La galerie du château de l’Etang © Denis Vandevelde service communication de la ville de Saran

L’exposition est donc visible en trois espaces différents de la ville : à travers les fenêtres de la Galerie du château de l'Étang, à l'Espace Hugues-Sellini en mairie et dans la « Boîte » à la médiathèque. 

C’est ainsi que les pièces exposées dans la galerie du Château de l’Etang et dans la veranda adjacente (où le public n’a pas le droit d’entrer) ne sont visibles que de l’extérieur. Les œuvres ont été placées dans des vitrines. L’éclairage a été pensé et adapté afin que les visiteurs puissent regarder les peintures et les sculptures à travers les fenêtres. Une façon habile de contourner l’interdit pour faire vivre la culture et montrer le travail des artistes… coûte que coûte.

Chat Thon de Jean-Paul Ratier vue depuis l’extérieur de la galerie du château
Chat Thon de Jean-Paul Ratier vue depuis l’extérieur de la galerie du château © Denis Vandevelde service communication de la ville de Saran

Bande de naïfs, c’est qui ?

«Bande de naïfs», c’est des gens bien sympas qui ont l‘habitude d’exposer ensemble et cela, trois à quatre fois par an chez les uns ou chez les autres depuis plus de 20 ans.

Jacky Quétard, artiste-peintre

L’exposition s’appelle tout simplement «Bande de naïfs», du nom de cette bande d’artistes-amis qui ont tous en commun de faire de l’art naïf. Pour cette exposition organisée par la Ville de Saran, c’était au tour des artistes régionaux : Jean Deletre, Jo Heliotrope, Christian Vassort, Sanaé Kushibiki et Jacky Quétard d’inviter leurs copains sculpteurs Jean-Paul Ratier et Jean-Louis Scouarnec et leurs autres confrères artistes-peintres : Sylvia Karle-Marquet, Edith Micheli, Ghislaine Ratier, Marie Amalia, Vécu. L’exposition présente plus de 80 œuvres.

Affiche "Bande de NaÏfs_22/01/2021
Affiche "Bande de NaÏfs_22/01/2021 © Denis Vandevelde service communication de la ville de Saran

L’art naïf

Regarder le travail de ces artistes, c’est répondre à une invitation : ils vous emmènent dans leur monde, peut-être que pour eux, c’est un monde idéal. En tous les cas, c’est leur univers : il est figuratif et souvent très coloré avec plein de détails. Le travail est toujours très minutieux. Leur style pictural puisqu’ils en ont bien un, est de ne pas respecter, volontairement ou non les règles de la peinture : il n’y pas de perspective, le peintre ne tient pas compte ni des reflets ni des ombres. Quant aux dimensions, elles ne sont pas forcément respectées. Le résultat, sur le plan graphique, évoque un univers d'enfant, d'où l'utilisation du terme « naïf ». On dit des peintres naïfs qu’ils regardent émerveillés le monde qui les entoure et nous en donnent une vision colorée, souvent imaginaire et joyeuse.

L’imagination n’a pas de limite, on peut inventer à l’infini. C’est une grande liberté.

Jacky Quétard, artiste-peintre

Les artistes

Les peintres :

Marie Amalia

Jean Deletre

Jo Héliotrope

Sylvia Karle-Marquet

Sanaé Kushibiki et Jacky Quétard

Edith Micheli

Ghislaine Ratier

Christian Vassort

Vécu

Les sculpteurs :

Jean Paul Ratier

Jean Louis Scouarnec 

Les peintres Sanaé Kushibiki et Jacky Quétard

Sanaé Kushibiki et Jacky Quétard sont en couple… à la ville comme devant le chevalet. Sanaé Kushibiki est originaire de l’île d’Hokkaido au Japon. Jacky Quétard est né à Orléans : ils se sont rencontrés en Angleterre en 1974 et depuis, ils partagent un semblable amour de la peinture.

On marche à deux, ça va plus vite. Moi, je débute la toile, je fais le « gros œuvre » et l’architecture, les croquis de base et les fonds. Ensuite mon épouse prend le relais  : elle fait tout ce qui est minutieux, les brins d’herbe, les fleurs, les personnages...  et moi, je n’y touche plus»

Jacky Quétard, artiste-peintre

Peinture «Japon» de Sanaé Kushibiki et Jacky Quétard
Peinture «Japon» de Sanaé Kushibiki et Jacky Quétard © Denis Vandevelde service communication de la ville de Saran

La peintre Marie Amalia

Marie Amalia peint les animaux de manière à la fois naïve et très sophistiquée. Elle a une prédisposition pour les chats qu’elle représente dans un univers doux et coloré.

Peinture « Naissances de printemps » de Marie Amalia
Peinture « Naissances de printemps » de Marie Amalia © Denis Vandevelde service communication de la ville de Saran

Exposition “Bandes de naïfs” à Saran jusqu’au vendredi 29 janvier :

- Galerie du Château de l’Etang

- Salle Hugues Sellini de la mairie et dans “La Boîte” de la médiathèque

Du lundi au vendredi de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 16 h30 et le samedi de 8 h 30 à 12 h.

Entrée libre

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
expositions sculpture culture art