Un mois avant les JO, des collégiens rejoignent Paris à vélo : "Plus qu'un défi sportif, un projet pédagogique"

Plus sur le thème :

Des élèves du collège Paul-Eluard, partis de Châlette-sur-Loing (Loiret) à vélo, vont rejoindre la capitale ce mercredi, après trois jours de périple. Ils passeront devant des sites des Jeux olympiques. Un moyen, pour leurs professeurs, de leur (re)donner le goût de l'effort.

C'est l'aboutissement d'un projet au long cours, sportif et éducatif. Ce lundi matin, une trentaine d'élèves du collège Paul-Eluard, à Châlette-sur-Loing, ont donné le premier coup de pédale d'une aventure qui doit les mener jusqu'à Paris. En toile de fond : les Jeux olympiques.

"Pour l'instant, tout se passe bien, s'enthousiasme Julien Joyeux, professeur d'EPS, joint par téléphone ce mardi. On a roulé 75 km hier (lundi), le long du canal du Loing, c'était tout plat. Ce qui fait plaisir, c'est que des enfants qui n'arrivaient pas à faire 20 km en début d'année, sont aujourd'hui en tête."

Après une nuit en camping à Bois-le-Roi (Seine-et-Marne), le cortège est reparti ce matin, direction Villiers-sur-Orge (Essonne), pour un parcours de 50 km. Huit encadrants sont présents : cinq professeurs d'EPS, un de maths, une infirmière et un assistant d'éducation. 

durée de la vidéo : 00h01mn53s
Les collégiens de la section vélo de l'association sportive préparent leur périple depuis des mois. Ils ont récupéré et réparé de vieux vélos, grâce aux pièces de rechanges que leur a donné une grande enseigne de sport française. ©France 3 Centre - Val de Loire

Dans ce collège REP+, une dimension sociale

Ce projet, le collège l'a lancé à la rentrée dernière : "On est parti de zéro, poursuit Julien Joyeux. On a d'abord créé une section vélo au sein de l'Association Sportive. On a ensuite récupéré une douzaine de vieux vélos, qu'on a réparés grâce à des pièces données par Décathlon. Les élèves ont tout appris".

Dans cet établissement situé en REP+ (réseau d'éducation prioritaire renforcé), ce programme revêt une dimension sociale : grâce à ces vélos d'occasion, tous les enfants peuvent participer, sans distinction de moyens.

Au fil des mois, les entraînements s'enchaînent, avec en point d'orgue, le 28 mai dernier, une participation à la Bonne Echappée, 40 km entre Orléans et Montargis, en compagnie d'un ancien cycliste professionnel, le français Thomas Voeckler.

Pour motiver les élèves, les enseignants ont ajouté une dimension "olympique" à cette sortie.

C'est un projet exceptionnel. On a vraiment de la chance que les JO tombent cette année en France. Passer devant les sites qui accueilleront les épreuves, c'est quelque chose

Ethan, élève de 3e

Le convoi cycliste marquera en effet, ce mercredi, un arrêt devant l'Insep, Bercy, la Tour Eiffel... avant de prendre le train dans la soirée pour un retour dans le Gâtinais.

L'événement doit servir de déclic aux élèves : "L'idée, c'est de redonner le goût de l'effort aux jeunes, de les sortir de leurs téléphones et de leur sédentarité, précise Julien Joyeux. Si demain, ils viennent à vélo au collège, ce sera gagné". 

Grâce aux subventions de la Ville et du Département, un atelier et une station de réparation vont voir le jour au sein de l'établissement.

Les vélos d'occasion, eux, resteront au sein de l'association sportive, avec l'objectif de pérenniser l'activité et d'organiser une grande sortie chaque année.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Centre-Val de Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité