Loto du patrimoine : une dizaine de sites de la région Centre Val de Loire attend sa part du Loto

Le château de Villesavin en Loir-et-Cher / © F3
Le château de Villesavin en Loir-et-Cher / © F3

Le loto du patrimoine, organisé en septembre, a permis à 18 grands sites emblématiques de toucher des fonds pour financer leur restauration. C'est le cas de l'église de la Celle-Guénand en Indre-et-Loire. Mais dans la région Centre, une dizaine de sites retenus attendent toujours cette aide. 

Par Marine Rondonnier

Un tirage spécial du Loto " Missio patrimoine" et un jeu de grattage ont été organisés mi-septembre pour financer la restauration de monuments en péril : 13 millions d'euros pour le gagnant du super loto "Mission patrimoine",  plus de 3 millions et demi pour financer le patrimoine français en péril.

Parmi les bénéficiaires de ce tirage exceptionnel, la commune de la Celle-Guenand, près de Loches, en Indre-et-Loire.
L'Eglise de la Celle-Glénand (37) va pouvoir être rénovée grâce au Loto du patrimoine / © Patrick Ferret -France 3 CVDL
L'Eglise de la Celle-Glénand (37) va pouvoir être rénovée grâce au Loto du patrimoine / © Patrick Ferret -France 3 CVDL

Son maire, Alain Morève, s'est vu remettre un chèque de 473 000 euros le samedi 15 septembre, par des représentants de la FDJ et de la Fondation du patrimoine.
Dans la région, 14 monuments avaient été préselectionnés pour bénéficier des fonds du loto. 

Une dizaine de sites sélectionnés comme des  projets de restauration publics et privés prioritaires : 

  • En Indre-et-Loire, les fonds devraient bénéficier à l'église Notre-Dame de Rigny-Ussé, dont la remise en état est évaluée à 375.000 € (dont 187.500 € restent à financer) et à l'abbaye de la Clarté-Dieu (50.000 € de travaux), à Saint-Paterne-Racan.
  • En Loir-et-Cher, le comité a retenu le château de Villesavin (chantier de 120.000 €, dont 72.000 restent à trouver), à Tour-en-Solognel'abbatiale de l'abbaye d'Aiguevive (25.000 € de travaux, dont 20.000 ne sont pas encore financés), à Faverolles-sur-Cher, l'église Saint-Barthélémy (384.000 €, dont 132.500 manquent à l'appel), à La Ville-aux-Clercs. La seigneurie d'Alleray (515.000 € de restauration, dont 371.000 restent à trouver), à Choue, figure également parmi les sites sélectionnés.
  • Dans l'Indre, les deux sites concernés sont le château de Châtillon-sur-Indre (950.000 € de travaux, dont 162.600 à financer) et la Porte de Champagne de Levroux (432.000 €, à moitié financé).
L'église romane à Rigny-Ussé (37)
L'église romane à Rigny-Ussé (37)

Les propriétaires de ces sites ont du monter des dossiers pour expliquer l'urgence. 

2,5 millions de joueurs et 3,5 millions pour le patrimoine en danger

Deux millions et demi de Français ont joué le vendredi 14 septembre au super loto "Mission patrimoine", visant à financer la rénovation de monuments sur tout le territoire national. 
A l'origine de cette idée de "Loto du patrimoine", l'animateur TV Stéphane Bern s'est vu, en parallèle, confier par le président de la République "une mission d'identification du patrimoine immobilier en péril".

Résultat : 13 millions d'euros pour le gagnant du super loto "Mission patrimoine" et plus de 3 millions et demi pour financer le patrimoine français en péril. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus