• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Matra : pas d'indemnités versées aux salariés licenciés [mis à jour]

Atelier mécanique Matra à Romorantin / © F3 Centre-Val de Loire
Atelier mécanique Matra à Romorantin / © F3 Centre-Val de Loire

Les ex-salariés de Matra ont été déboutés, ce mercredi, par la Cour d'Appel d'Orléans. Matra Manufacturing & Services, groupe Lagardère, n’a pas à verser d’indemnités aux 302 salariés licenciés en 2003

Par D.Cros

C'est une très mauvaise nouvelle pour les ex-salariés de Matra. Les anciens salariés de l’usine de voitures de Romorantin (Loir-et-Cher) ont été déboutés par la Cour d'Appel d'Orléans. 

C'est la direction de Matra, elle-même, qui avait fait appel de la décision du tribunal des prud'hommes de Blois, rendue le 14 janvier 2014, pour contester l'indemnité de 18.000 euros à verser aux 320 salariés de Romorantin. Les salariés réclamaient 30.000 euros et avaient obtenu 18.000 euros. A l'époque, les juges prud'homaux avaient estimé que le plan social d'entreprise n'était pas conforme à la législation du travail et que Matra n'avait pas satisfait à ses obligations de reclassement.

Alors qu’ils s'attendaient à des indemnités similaires voire plus importantes… les salariés n’auront rien. Ils ne toucheront pas un centime des 18 000 euros. C’est la décision rendue, ce mercredi, par la cour d’appel d’Orléans. Elle a estimé qu’aucun formalisme particulier n’était requis en la matière.

"Quand on entend une telle décision, on se dit que l’on a fait tout ce marathon pour rien" explique un syndicaliste CGT. Les salariés devraient se pourvoir en cassation. Une réunion avec leur avocat et les syndicats est prévue dans les jours qui viennent.

► Reportage de Mélior Mouamma et Kelly Pujar

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le Cercil lieu de mémoire de la Shoah

Les + Lus